Expériencre

Les artistes travaillent pour passer maître dans un art... le RPG EST un art...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Feuilles mortes volant dans la tornade... de Lim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Limonade
Comme un poisson dans l'encre...
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 25
Citation : ¤...Les nuages qui volent, me donnent l\'envie de fuir...¤
Humeur : très très aléatoire... niéhéhé... sadique ? peut être... niéhéhéhé
Powa ? : COUETTES POWWWAAAAA (et Titi dit : J\'ai cru voir un Rhuminet)
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Feuilles mortes volant dans la tornade... de Lim   Lun 4 Sep 2006 - 14:58

Limstella (Lumeinyx)

A la Mer d'Argent

Titre : Ombres d'ondes


Citation :
Lim soupira. Shin. Elle avait oublié son foutu pouvoir. Il l'avait repérée, elle le sentait bien. La petite vampire soupira à nouveau. Elle n'essaya pas de sa cacher quand elle vit le jeune homme faire des ricochets. Peu lui importait. Il savait qu'elle était là. Pourtant tous se retournèrent. Même elle. Une boule. Une boule immense, de feu.
Le coeur de la vampire semballa tandis que ses pupilles rétrécissaient pour se protéger de la lumière brutale que la sphère dégageait. Elle ne ferma cependant pas ses yeux rubis.
Quelques minutes plus tard, la boule se divisa en deux, et un immense dragon, d'une beauté effrayant en sortit. Ses longues ailes, armées de pointes, blessèrent Anaé. Evidemment, Kadel se précipita au secours de la jeune fille.
La petite vampire analisa au mieux la situation. Anaé au sol, Kadel en train de créé un rayon lumineux bizarre, Shin lançait des jets d'eau... Le dragon, mais que fesait il là ?
Limstella entendait son coeur battre. Ne pouvait elle donc rien faire ? Décidant d'aider ses amis (tout de même), principalement Shin qui était assez près du dragon, et vidé de ses forces, Lim entreprit de déconcentrer le reptile. Se transformant en une petite chauve souris brillante (?) elle tournait autour de la tête du dragon. Elle paerçut Aang derrière le dragon...
Enervé, celui ci lançait des jets de flammes à tire l'haricot, manquant de griller la chauve souris. Mais elle aussi était rapide. Une rivale sans doute pour le dragon.
Là, Lim commença à s'inquiéter un peu plus. Il voulait jouer avec elle d'après ce qu'elle comprenait. Mais il était fou ?!

"AAAAAAH mais lâche moi espèce de saurien bâtard !!!"

Manifestement il n'apprécia pas. Ses jets de flammes se firent plus puissants et plus nombreux. Lim sentait qu'elle frôlait la crise cardiaque.
Mais ce qui devait arriver arriva. Un jet toucha Lim à une de ses ailes. Et la chauve souris tomba... à côté d'Aang. Avant même de toucher le sol elle redevint vampire.


"Zut.. désolée Aang..."


Toujours dans le même sujet

Citation :
Lim regarda d'un oeil incertain son bras dans un état lamentable. Pour peu, il se réduirait en cendre. Une déflagration jaillit vers Sokka Aang et elle... Son coeur rata un battement.
Pourtant, bien vite, son attention fut rapporté sur Aang. Le jeune homme était vraiment puissant ! Il dévia les jets du dragon, au point que celui ci finit pas s'arrêter. Il était souffrant, Sokka à ses côté.
Des nuages arrivaient dans le ciel. Lim les vit avec un regret étrange, cacher la lune si merveilleuse pourtant. Son coeur battait drôlement fort. Elle voyait. Comme dans un film.. mais les sons ne venait plus. Elle voyait les lèvres de certaines personnes qui bougeaient. Ils parlaient. Parlaient. Parlaient.
Pourtant aucun sons ne lui parvenait.
Les nuages lourds apportaient ils de la pluie ? Ils semblaient en colère... comme Aang d'ailleurs. La haine semblait les envahir, consumer leur pensées. Enfin, si on part du principe que les nuages ont des pensées, ce qui n'est pas encore démontré par n'importe quel scientifique. Lim fronça les sourcils. C'était vraiment le moment de se demander si les nuages avaient ou non des pensées ? N'importe quoi !!
Lim se leva tant bien que mal, un peu vacillante. Le dragon tourna sa tête vers elle. Ses yeux gris acier se plongèrent dans ceux de la vampire.Il ne semblait plus si cruel maintenant. Lim secoua la tête. Mais qu'est-ce qu'elle racontait ? Un dragon ? Pas cruel ? Impossible !!
Pourtant... Il la regarda. Les nuages ne l'interessaient pas. Aang non plus d'ailleurs... Et.. Même s'il la regardait il ne la regardait pas vraiment. Lim trouvait cette sensation terriblement bizarre.
Le temps semblait être figé. Aang ne combattait pas encore le dragon, les nuages semblaient ne plus bouger...
"Aang... tu comptes combattre ? Combattre le dragon ?"

Pour peu elle l'aurai aimé ce dragon. Il était si mignon avec ses grands yeux gris pleins de larmes !!
Elle dépassa le jeune homme. Elle s'approchait du dragon. Lim semblait être hypnotisée par le reptile. Une gueule pleine de crocs s'approcha.
Le dragon lâcha un jet de flamme que Lim n'évita que de justesse. La petite vampire tomba sur son bras encore valide qui se mit à saigner comme un cochon. Elle grimaça sous la douleur. De petites pierres s'incrustient, la fesant souffrir davantage.
Elle se força à se lever, évitant à nouveau les flammes du dragon. Elle courut derrière Aang, avant de tomber par terre, à bout de forces.

"Salaud !! je te hais ! Tu peux le tuer sans problème Aang ! ce n'est qu'un hypocrite !" hurla t elle à l'attention du jeune homme.

Il semblait près à combattre le dragon. Tant mieux. Le coeur de Lim saignait et pleurait. Le dragon avait voulu l'attendri d'une manière pas très douce et elle sentait encore sa souffrance. Alors que tout n'était qu'illusion...

toujours le même

Citation :
Lim était un peu perdue. C'était un euphémisme. Elle comprenait de moins en moins bien tous ce que fesaient les autres. Comme si sa conscience partait peu à peu.
Elle cligna des yeux pour se maintenir éveillée.
" Lim... je vais essayer de vous faire gagner du temps, trouvez vite quelques choses ! Et... si je ne reviens pas... Tu voudras bien t'occuper de Sokka ? "
La vampire reconnu la voix d'Aang... mais que racontait il ? Il n'allait rien lui arriver ?! Son coeur s'accéléra.

"Qu'est-ce que tu racontes ?"

Ce n'était qu'un murmure, Aang ne l'entendit pas. Il était occupé. Les éclairs filaient de partout. Lim roula sur elle même pour un éviter un qui lui fit peur, venant si près d'elle. Quelle catacstrophe !! Elle essayait tant bien que mal de se relever quand quelqu'un, Anaé après avoir analysé l'intonnation de la voix leur parla sans doute à tous dans leur esprit.
*Il faudrait reussir à l'enfermer comme la bestiole du cours de Dame Hestia. Mais la on a pas de cristaux, juste la sorte d'oeuf, il faudrait reussir a l'y attirer, et le refermer en le celant.
Je sais pas trop comment on peut faire ça, mais c'est la seule idée valable que j'ai pu trouver...et je suis pas sure qu'on ai vraiment le temps de chercher plus.Ang ne tiendra pas longtemps. Je veux bien, faire l'appat je sais comment faire..mais debrouiller vous pour me laisser sortir de l'oeuf avant de le refermer.*
Lim ne comprit qu'un mot sur deux. Et Tant pis !! Manifestement, les autres avaient reçu la connection 5/5 ! Pourtant, cela ne du pas si bien marcher car Lim entendit Shin, cette fois ci, leur dire quelque chose.
* C'est trop facile ! Il n'est pas idiot, et il commence à comprendre que c'est un piège. Il se dit que ce n'est pas normal qu'on ne l'attaque plus et qu'on laisse Anaé combattre seule ! Il faut faire semblant de vouloir l'arrêter ! *
Ils commencèrent à jeter des pierres au dragon. Lim était enfin relevée. De sa main gauche, elle lança elle aussi des pierres... bien qu'elle ne comprenait pas l'utilité de la situation.
* Tous ensemble ! Mais n'y allez pas trop fort...juste assez pour qu'il croit qu'on veut le distraire d'Anaé !*
Bon bon d'accord...
La vampire regarda le visage colèreux d'Aang. Il n'aimait pas l'idée d'Anaé. Il semblait enragé.
Un cri parvint aux oreille de Limstella. Puis du sang... une odeur de brûlé... Aang avait réussit à le faire saigner ce sale serpent à lunettes !
Un sourire froid se figea sur les lèvres de la vampire. Mais il disparut quand le jeune homme s'écroula. Bon sang !! C'était le moment !
La petite vampire rejoignit le jeune homme et fut rassurée en voyant qu'il respirait.
Le dragon lui semblait vraiment dans une colère des plus noire.
Elle rearda ses amis.

"On fait quoi ?"


Dernière édition par le Dim 10 Sep 2006 - 20:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lejal.zikforum.com
Sàëlia
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 652
Age : 24
Citation : Les jours de l’Homme sont comme un plat de cerises : on les savoure, et puis il n'y en a plus {me^^}
Powa ? : Graph powaa, caramêl powaa, ECRITURE POWAAA !
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Feuilles mortes volant dans la tornade... de Lim   Lun 4 Sep 2006 - 18:07

Pas très joyeux ce titre ^^

Sinon Limounette, je voulais te dire sincèrement que j'adore tes RPs, bien écrits, avec une note mélodramatique qu'on retrouve dans tous tes mess. Tu as un style très à toi et c'st bien. Mon chou I love you Razz

_________________
CrҰs


Merchi ma Limonade, j't'adoreuuh ! Et ma Wilinette aussi ^^ boude pas Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gizeh.heavenforum.com
Limonade
Comme un poisson dans l'encre...
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 25
Citation : ¤...Les nuages qui volent, me donnent l\'envie de fuir...¤
Humeur : très très aléatoire... niéhéhé... sadique ? peut être... niéhéhéhé
Powa ? : COUETTES POWWWAAAAA (et Titi dit : J\'ai cru voir un Rhuminet)
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Feuilles mortes volant dans la tornade... de Lim   Mar 5 Sep 2006 - 14:48

Denna

Le Lac

Titre : Seule




Citation :
Denna n'avait aucune idée pourquoi elle était venue au lac aujourd'hui. Mais se pose t on vraiment ce genre de questions idiotes qui vous pourrissent la vie ? Non non, quand on est quelque part on y reste, on admire le paysage, alors pourquoi faut il que la jeune elfe rousse aux yeux violets se demande pourqoi elle est venue au lac ? Denna secoua la tête. Décidement, elle devenait folle sur les bords... à moins qu'elle ne le soit depuis longtemps et qu'elle ne le découvre qu'à l'instant... Méditant sur cette hypothèse parfaitement ri-di-cu-le, la jeune elfe s'assit sur un rocher. En tailleur, le menton posé sur ses poings, Denna regardait l'eau du lac qui vaguait au grès du vent.
Douée comme elle était elle n'avait pas aperçu la présence de ... ben de quelqu'un. Sur la rive une jeune fille étendue, les yeux fermés.
Qui était ce ?
Encore une question qui revient sans cesse et qui est parfaitement stupide !! comment le savoir si on ne le demande pas. Dans le domaine des questions idiotes, il y a le "Ca va ? " habituel quand on voit quelqu'un qui gît dans une marre de sang.
Laissant tomber ses questions débiles, Denna se leva et s'approcha de la jeune fille.

"Salut !"

Suite

Citation :
Denna sentit une petite colère se pointer dans son coeur. Nooon mais qu'elle politesse !! Pour peu elle en aurait craché par terre. Mais là encore !!! Quelle action idiote ! Pauvre sol ! Pourquoi aurait il du recevoir ce crachat, alors que lui, le malheureux, n'avait vraiment rien fait ? Noon c'était plutôt sur cette fille plutôt belle soit dit en passant, qu'il fallait cracher. Ou encore mieux ne pas cracher du tout. C'est vraiment dégueulasse.
Denna leva les yeux au ciel
"Je m'appelle Denna. Denna Muir."
Ouille çà fesait vraiment une présentation à la James Bond ! Lui, quand on lui demandait qui il était il répondait Denna soupira. Pourquoi fallait il qu'elle pense à des choses aussi stupides ?
"Et toi ?"
Elle s'assit en tailleur à côté de le jeune fille sans penser à rien.
"Et tu es dans quelle forêt ?"

Encore

Citation :
Denna était émerveillée du changement de Leïla. Magnifique. Elle avait cessé d'aborder son air contrit et particulièrement agaçant pour qui lui parlait. Evidemment, la jeune elfe avair appris à gérer ce genre de situation. Elle avait eu plus d'un ami un peu casse pied et particulièrement boudeur. Denna eut un petit sourire. Décidemment, les Archanges avaient tous un mauvaus caractère !! La jeune elfe espérait seulement que Leïla, elle, ne se disputerait pas avec Helenwen... Celle ci était particulièrement acriaque et avait faillit venir aux armes avec Shameeka Taylor. Sacrés Archanges !
Denna s'étira un petit sourire aux lèvres.

"Je suis dans la forêt des Elfes... L'école est vide, çà me déprime.... "

Elle bailla sans ménagement.

"MMmmmm quel âge as tu ? Désolée, je suis très curieuse... ^^"

C'était son plus gros défaut elle le savait.

Vous en avez marre ? moi non...

Citation :
Denna hocha la tête pensive. Pour la cinquième fois en peu de temps, elle écarta ses mèches rousses que le vent rabattait dans son visage pâle. Elle murmura un juron entre ses dents, maudissant ce mistral qui ne l'épergnait guère.
Agacée, la jeune elfe sortit un bandeau de sa poche et entreprit de s'attacher les cheveux.

"16 ans ? Okay ! Moi je suis plus jeune que toi. Je n'ai que 15 ans. "

Denna sourit.

"Moi je suis également assez solitaire. J'aime bien être seule mais avoir des amis ne me dérange pas du tout !!"

Le mistral augmenta subitement la pression et le bandeau s'envola. Denna lâcha un flot de juron plus variés les uns que les autres. Quand elle eut éclusé sa liste personnelle, elle entreprit d'en inventer d'autre.
La jeune elfe sauta sur ses pieds et courrut derrière son bandeau. Manque de bol, il se fit prendre par la branche d'un arbre aux feuilles déjà mortes, bien que ce ,e soit que le début de l'automne.
Denna monta dans l'arbre tant bien que mal et récupéra enfin son bandeau. Dès ce moment, le vent se radoucit.
Elle se remit à jurer.

Si si, encore

Citation :
Denna regarda par terre. Chouette. Ce [censuré] de bandeau s'était accroché très haut dans l'arbre. Et le vent qui s'arrêtait maintenant !! La jeune elfe était assise tranquillou pilou sur les branches les plus hautes donc les plus cassantes. XDD.... Elle regarda en bas. Elle n'avait pas le vertige et ne l'avait jamais eu. Et heureusement !
Leïla était vraiment petite maintenant. Denna rit. Elle qui était si petite, voila qu'elle trouvait les gens petits !! Ca avait une retombée comique pour la jeune elfe.


"T'en fais pas, j'ai l'habitude !"

Elle regarda autour d'elle. Le paysage était très beau vu de haut. Le château semblait moins impressionnant aussi. Cela fit sourire la petite elfe. Puis elle finit par se décider à dessendre avant que le bandeau ne se renvolle...
Elle sauta de branches en branches comme un écureuil puis sauta à côté de Leï.

"Voila..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lejal.zikforum.com
Limonade
Comme un poisson dans l'encre...
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 25
Citation : ¤...Les nuages qui volent, me donnent l\'envie de fuir...¤
Humeur : très très aléatoire... niéhéhé... sadique ? peut être... niéhéhéhé
Powa ? : COUETTES POWWWAAAAA (et Titi dit : J\'ai cru voir un Rhuminet)
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Feuilles mortes volant dans la tornade... de Lim   Dim 17 Sep 2006 - 12:25

Elementys

Titre : le quartier du brouillard

Citation :
Ce'Nedra se mordit discrètement la lèvres quand Ray lui répondit.
" Je n'y suis pas allé non plus. Je crois que l'ambiance est plus sympa ici, avec ce brouillard, bien que certaines personnes se prennent des arbres ^^.
Et le quartier du fer pourrait produire toutes les merveilles du monde, elles n'égaleraient pas ceci."

Bien que certaines personnes se prennent des arbres. La jeune fille retint le fou rire qui la menaçait. Elle se mordit à s'en faire saigner pour ne pas pouffer bêtement.
Ceci dit, elle était tout à fait d'accord avec lui concernant les quartiers. Celui de l'air était, à ses yeux, le plus sympathique.
En plus, elle y avait rencontré quelqu'un avec qui, après quelques minutes à peine, elle sentendait mieux qu'avec toutes les personnes qu'elle avait rencontré sur sa planète. Vraiment, Elementys était la planète idéale.
Ray sortit son épée. Ce'Nedra en eut le souffle coupé. Elle était merveilleuse !!

" C'est du diamant. Je l'ai acheté sur une des multiples planètes où j'ai voyagé, à un prix élevé, mais ridicule par rapport à ce qu'elle vaut vraiment. Le marchand pensait que c'était simplement du saphir. Elle est bien plus que ça. Parfois j'ai l'impression qu'elle recelle beaucoup plus de secrets qu'on ne croit. J'aimerais bien les découvrir... "

Du diamant !! Les yeux violines de la jeune fille s'ouvrirent en grand laissant nettement voir son étonnement? Du diamant ! Une épée de diamant.


"Elle est... magnifique ! Une vraie splendeur !"

Elle marqua un pause, regardant toujours l'épée avec joie.

"Des secrets dis-tu ? Oh... oui je comprends que tu veuilles les découvrir. Elle est assez intriguante. "

Elle sourit au jeune homme. Elle avait bien envie de l'aider dans sa quête à l'épée ! ^^

"Par où comptes tu commencer dans ta quête aux mille et un secrets de ton épée ?" lui demanda t elle, les yeux brillants de malices, bien qu'elle ait parlé sur un ton on ne peut plus sérieux.

Comme c'était bizarre. Elle ne le connaissait qu'à peine. Tout avait commencé avec un "bonjour je suis Ray" très naturel, et une réponse "bonjour ray. Je m'appelle Ce'Nedra etc"Et voilà qu'elle lui demandait de l'aider ! L'aider pour une histoire d'épée en diamant. Etrangement, elle lui fesait confiance. Elle qui n'avait jamais fait confiance à sa propre famille, elle donnait toute sa confiance à un quasi inconnu.
Elle lui aurait facilement tout dit sur tout ce qu'elle savait s'il lui avait demandé.
La jeune fille chassa ses pensées trop bizarres à son goût. Mais quand elle croisa le regard de Ray, ses pensées revinrent l'embêter.


SEREGON

TITRE : PLEINE LUNE
Kebree

Citation :
Le vent froid siffla un air tendre, voire mélodieux dans les branches des arbres aux feuilles mortes, certaines tombant de leur perchoir estival. Les racines, noueuses, des arbres étaient comme reliées les unes aux autres...
Ses doigts blancs, crispé sur la béquille, semblait pouvoir perdre leurs forces à tout moment. Les muscles se contractaient, se relâchaient.
La peur de tomber... Impossibilité de se relever... Pourquoi...
De sa main libre, le jeune homme agrippa une branche basse d'un sapin, se piquant, mais pourtant, il ne lâcha pas prise. Il fatiguait... Pourquoi être sorti ? La Lune sans doute... Si sombre, si attirante...
Un frisson le parcourru... Qui aimait la lune ? Les Lycans, les Vampires ? Les elfes de nuit ?
Son épaule tressailli, ressentant à nouveau la morsure subite auparavant, poignante et glaciale comme l'acier... Parce qu'il était faible...
Maudit soit il...
Il devait repartir...
Inspirant un grand coup le jeune homme, se tourna, au prix de grandes souffrances. pas un son ne sortit de sa bouche... Boitillant, se déplaçant le plus vite possible, sentant un danger caché dans son dos, Kebree voulait rejoindre l'Unversité.
Le danger... quel danger ?
Une fois de plus une douleur horrible lui traversa l'épaule comme un éclair. Le vampire avait raté son cou... Mais de quand cela datait il ? Si longtemps... Un deux trois ans peut être ... ou moins... Peu lui importait... Tout l'accablait..
Las, sentant une sueur froide lui glacer le sang, Keb s'arrêta un moment. Pourquoi ne pouvait il pas être comme les autres ? Pourquoi devait il être différent ?
Une larme coula sur sa joue. Des années qu'il se posait la question... des années qu'il ne connaissait pas la réponse... elle, sans doute, resterait mystérieuse jusqu'à la fin... La fin si longue... la mort...
Kebree tourna vivement la tête.
Quelqu'un... Un grognement se fit entendre. Le jeune homme pâlit... La louve... Le vampire...
S'il avait voulu crier, aucun bruit ne serait sortit de ses lèvres. Allait il mourir ? La mort l'avait épargné bien des fois, le fesant davantage souffrir, comme pour s'amuser, ou pour amuser la Vie...

*Voila, je ne suis que l'amusement de la Mort... Là encore... Mourrais-je ? ... Qui sait... Ai-je vraiment peur d'Elle ? La Vie est je crois... pire que la Mort...*

La vampire... Etait-ce bien lui ? Il serra son poing libre. Inutile d'y penser sérieusement, invalide comme il l'était, jamais il ne pourrait tenter de combattre ce jeune homme. Mais il pouvait toujours rêver... Rêver qu'il pourrait lui crier des injures... Rêver qu'il pourrait se battre, sur ses deux jambes... Sans que l'une agonise, à moitié brûlée...
Kebree ne bougea pas. Il savait que le vampire avait consicence de sa présence... Aujourd'hui ou demain quelle importance ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lejal.zikforum.com
Limonade
Comme un poisson dans l'encre...
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 25
Citation : ¤...Les nuages qui volent, me donnent l\'envie de fuir...¤
Humeur : très très aléatoire... niéhéhé... sadique ? peut être... niéhéhéhé
Powa ? : COUETTES POWWWAAAAA (et Titi dit : J\'ai cru voir un Rhuminet)
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Feuilles mortes volant dans la tornade... de Lim   Ven 27 Oct 2006 - 14:58

ya personne qui dit un truc sur mes rp ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lejal.zikforum.com
Federµraf'
Co-administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1087
Age : 24
Citation : Tout le monde veut sauver la planète, mais personne ne veut sortir les poubelles...
Humeur : Very good ^^
Powa ? : Graph powa ! Nutella powa ! PP powa ! RP powa ! VACS POWA !!!
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Feuilles mortes volant dans la tornade... de Lim   Lun 30 Oct 2006 - 18:15

Mais si, ils sont super beaux ^^ ( désolée, pas eu le temps de tout lire )
Dans le premier texte que tu as mis, il y a quelques fautes...

Je pense que le texte que je préfère est celui sur Seregon. Il est tout simplement I love you . Tu t'es très bien mise dans la peau d'un personnage handicapé (?) et puis tu emploies un style et vocabulaire très poétiques, tu brouilles les pensées avec le paysage, les souvenirs avec le présent... Razz Si je devais te donner un conseil... Dans la phrase " elle, sans doute, resterait mystérieuse jusqu'à la fin... ", Tu aurais du mettre plutôt "elle resterait sans doute mystérieuse jusqu'à la fin...".
Si je devais te donner un autre conseil ? Continue, j'adore Wink sunny I love you Razz Very Happy Smile

_________________

La mort est un processus rectiligne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://experiencre.virtuaboard.com
Limonade
Comme un poisson dans l'encre...
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 25
Citation : ¤...Les nuages qui volent, me donnent l\'envie de fuir...¤
Humeur : très très aléatoire... niéhéhé... sadique ? peut être... niéhéhéhé
Powa ? : COUETTES POWWWAAAAA (et Titi dit : J\'ai cru voir un Rhuminet)
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Feuilles mortes volant dans la tornade... de Lim   Mer 1 Nov 2006 - 20:06

(ouf quelq'un qui rep XD)

Merci Catounette (ce perso est en effet handicapé... je dois avouer que c'est quand j'ai vu le nouveau perso de Rom' sur la royaume des anges que j'ai pensé à celui là de perso Embarassed (tu m'en veux pas trop Romoulade ?))
Merci pour le conseil, c'est vrai que ma phrase est un peu tordue Rolling Eyes


LE ROYAUME DES ANGES
POLGARA


Citation :
Polgara fronça les sourcils. Ses yeux devinrent gris acier. Elle réfléchissait durement. Une ligne plissa son front parfait. Baïny l'inquiétait énormément.
La jeune femme pinça les lèvres.


"Ca ne marche pas" lâcha t elle plus pour elle même que pour le public présent.

Si Mana n'avait pas été impliquée dans l'affaire de la jeune fille inconsciente, Pol l'aurait renvoyée illico presto dans sa salle commune. Comment travailler sentant sur soi les regard perçant des autres ?
La main fine de la jeune infirmière effleura le front de la jeune fille. La main de celle ci sortit pour revenir immédiatement sous les couverture.
Polgara regarda Yume et Mana.

"Ca vous dérange si je vous demende de... enfin... d'aller dans la pièce d'à côté ? C'est ce qui me sert de "salle d'attente" mais je ne peux pas travailler correctement si vous rester."
Elle hésita avant de continuer.
"Son cas n'est pas simple. Vraiment."

Sur ce, Polgara leur tourna le dos, retournant dans son laboratoire fumant où elle entassait des potions étranges.
Son regard fut attiré par une fiole aux couleurs orangées.


*Non... tu es trop puissante... tu risqueraies de la tuer...*

Le liquide semblait se mouvoir dans le flacon. La main de Pol s'approcha sans volonté vers elle. Une gerbe d'étincelle jaillit du flacon pourtant fermé pour de lover dans le creux de la main de l'infirmière. Elle la regarda fascinnée...

*Chaleur... Tu le battras... le froid...*


Combien de temps resta t elle, à regarder sans mouvements, la flammes dansante dans sa main. Rienq u'elle pouvait sauver Baïny... Pol ferma les yeux.
Elle prit le flacon, le regard sur où cependant se mêlait une lueur d'angoisse. Jamais, depuis des centaines d'années, elle n'avait osé faire ça...
*N'ai pas peur....*
La flamme parlait en elle...
*Je le battrais... Il me faut cette revanche... Mais, Polgara, viens avec moi...*
Pol ne pu que dire oui. La flamme s'approcha par l'intermédiaire de la jeune femme du visage de Baïny. Elle léchait son visage doucement, sans pourtant l'effleurer.... Plus la flamme disparut et l'infirmière sombra dans l'inconscience. Son corps s'affala sur le sol tandis que son esprit errait dans celui de Baïny.
La flamme la guidait à travers des couloirs de glace....
La peur serrait le coeur de la sorcière. Elle devait sauver la jeune fille... La flamme semblait devenir quelque chose. Un homme... fait de flamme, aux traits doux. Pol le regarda sans comprendre.
"Le feu est, le feu existe. Viens Polgara. Glace a encore fait des bêtises."
Pol pinça les lèvres trouvant le terme un peu désabusé mais l'homme lui lança un sourire désarmant.
"Moi seul peux la sauver. Viens. Glace est dans son coeur. "
Glace? Qui était Glace ? Le froid sans doute, la maladie.


"Comment Mana a t elle pu faire ça à Baïny ?"

La jeune femme crait presque. La peur se lisait sur ses traits.
L'homme s'arrêta dans sa course surprenant l'infirmière.
"Mana ? Elle n'a rien fait. Elle est l'outil...l'outil c'est tout... Glace est venue en elle, parce qu'elle a un grand pouvoir cette enfant. C'est tout. Un objet de pouvoir. Glace a besoin juste de... de sévir... "
Il ne dit plus rien. Son regard semblait perdu dans des souvenirs.
"Viens."
Il se remit en marche, courant presque.

Ils arrivèrent au coeur. Un coeur qui battait faiblement, sentant le froid l'opresser.
"Glace !"
Le cri se répercuta sur les paroie de glace. Une femme, très belle, aux longs cheveux blancs, aux yeux gris bleus, à la peau pâle.
"Que veux tu ?"
"Pars..."
Le reste ne fut qu'un vaste tourbillon, Pol sentit sa tête tourner, son corps s'envoler. Elle avait tantôt froid tantôt chaud, un combat acharné.

La jeune femme ouvrit les yeux. Un lit, un plafond blanc, le caducée accroché au mur. Elle soupira. Elle se sentait faible. Elle se redressa sur son lit [j'espère que Yume et Mana m'auront mise sur un lit XD ^^].
Baïny semblait plus calme, son visage semblait avoir été libéré de ses douleurs.
L'angoisse saisi Pol. La Mort ? La Vie ? La Glace ? Le Feu ?
Elle s'approcha de Baïny....

LUMEINYX
Limstella
Titre : Chutes d'argents (aux chutes d'or ^^)

Citation :
Nuit presque noire.
Croissant d'argent.
Murmure du vent sur la plaine.
Sa main pâle effleura les longs cheveux glacés de l'eau jaillissante. Virent se oindre aux goutellettes quelques larmes de diamant coulant doucement sur la joue d'ivoire. Un autre, un autre, puis encore un autre... Ils n'en finissaient plus.
Ils tombaient doucement, sans qu'un gémisssement ne vienne les briser. Pas un bruit. Mis à part le murmure du vent.
Si doux. Si poignant. La douceur de la lame effilée entra dans un coeur menaçant de la briser sous quelques paroles.
La petite vampire s'assit. Sa main restait sur la chute, sentant à peine l'eau l'engourdir peu à peu. Limstella n'était pas dans son état normal. Mais quel état normal ? Celui qu'elle anordait l'année dernière ? Un visage souriant malgré un dur passé, des remarques piquantes se voulant provoquantes ? Etait-ce cela l'état normal de la petite vampire aux yeux rubis ? Etait-ce cela ?
Lim ne savait plus. Plus ce qu'elle voulait et ne voulait pas. Elle avait presque envie de se pendre. Elle était partie du dortoir des garçons cette idée en tête. Se pendre. En finir, pour toujours. Ne plus sentir ce coeur si lourd dans la poitrine.
Plic plac. Elle regardait les yeux embrumés les projections d'argent brillantes à la lueur faible du croissant de lune.
Quelques bruits vinrent troubler le silence.
Des pas.
Elle ne voulait pas savoir qui c'était aussi se refusa t elle à essayer de les identifier.
Plic plac.
Inlassable chute d'argent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lejal.zikforum.com
Limonade
Comme un poisson dans l'encre...
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 25
Citation : ¤...Les nuages qui volent, me donnent l\'envie de fuir...¤
Humeur : très très aléatoire... niéhéhé... sadique ? peut être... niéhéhéhé
Powa ? : COUETTES POWWWAAAAA (et Titi dit : J\'ai cru voir un Rhuminet)
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Feuilles mortes volant dans la tornade... de Lim   Dim 17 Déc 2006 - 12:44

LUMEINYX
titre : Vérité
Lieu : La forêt d'ombres

Citation :
Le chant des arbres devenait strident plus le vent devenait fort. Quelques feuilles tombaient encore de leurs branches dénudées. L'Hiver s'installait doucement, semant le froid sur son passage.
Un galet roula sur le sol semé de feuilles mortes. Il n'avait pas été animé par le vent mais par le simple coup de pied machinal qui lui avait donné une vampire aux yeux grenat et d'une taille inférieure à la moyenne. On l'aurait facilement prise pour un enfant mais certains détails contredisaient cette affirmation.
La petite vampire regardait par terre, sans faire attention. Elle ne regardait pas où elle allait et éviter, sans même les avoir regardés, les arbres fins et frêles qui étaient sur son chemin. Un spectre n'aurait pas fait mieux.
Elle soupira.
Des quesions se bousculaient dans son esprit.
Qui était elle ? Pourquoi personne ne s'intéressait à elle ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?
Ce qu'elle ne savait pas, c'est qu'elle allait avoir la réponse à sa premiere question, au moins en partie, en continuant à marcher droit devant elle. En continuant à s'enfoncer dans la Forêt des Ombres, imperturbable.

Elle approchait. Un cercle d'arbres. Des chênes. Des chênes aux feuilles vertes, tendres, comme en printemps. Lim ouvrit grand les yeux, n'osant croire à ce miracle. Ses jambes avançaient toute seules à présent. Vers le cercle.
Ziiiiiiioup.
La flèche siffla à son oreille. Lim se retrouna, méfiante. Une .... fille. Rousse, aux yeux verts, de petite taille, mais qui semblait adulte la regardait, un sourire narquois aux lèvres.
"Ainsi, tu es venue. Nous t'attendons depuis bien dix ans."
Lim la regarda avec étonnement.
"Qui... Qui êtes vous ?"
"Une dryade."
La dryade s'approcha de la petite vampire et la conduisit au centre des chênes. Lequel devint une reelle forêt.
"Voici la sylve des dryades. Généralement, personne d'autre que les dryades en ont accès. "
Lim la regarda de travers.

"Mais je ne suis pas une dryade !"
Un sourire. Mystérieux.
"Tu ne t'es jamais demandé pourquoi tu étais aussi petite par rapport aux humains. Simplement, parce que tu es à moitié dryade. Bon, c'est vrai que tu es spéciale toi ! Du sang succube, du sang dryade... eh bé !"
La dryade éclata de rire.
"Une seule chose. ce doit bien faire trois siècle que ta famille a du sang dryade. Mais jamais ça ne s'était vu. Or toi, on peut dire que c'est différent. Et ton enfance ne t'a pas aidé à te développer. "
Elle haussa les épaules.
"Ton sang de dryade fait de moi ta cousine, figure toi. Ca fait bien 230 ans que jattends le moment pour te voir. Et voilà, il y a dix ans, nous avons appris ton existence."
La dryade se tourna montrant un chêne.
"Il faudra que tu viennes un jour. La reine veut te voir. Mais elle te laisse le temps d'assimiler tout ça. Au revoir X'Lim."

Le ciel froid. Gris. Lourd et menaçant. Etendue dans l'herbe, entourée de chênes dénudés, elle ouvrit les yeux comme émergeant d'un rêve.
Dryade. Ainsi était expliqué sa petite taille. Mais était-ce la vérité.... Elle avait l'impression d'avoir rêvé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lejal.zikforum.com
Limonade
Comme un poisson dans l'encre...
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 25
Citation : ¤...Les nuages qui volent, me donnent l\'envie de fuir...¤
Humeur : très très aléatoire... niéhéhé... sadique ? peut être... niéhéhéhé
Powa ? : COUETTES POWWWAAAAA (et Titi dit : J\'ai cru voir un Rhuminet)
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Feuilles mortes volant dans la tornade... de Lim   Dim 7 Jan 2007 - 19:41

LE ROYAUME DES ANGES

Zith'Sar

titre : Colère au matin

Citation :
Elle avait encore du mal à s'intégrer. d'autant plus qu'elle n'avait vu personne à part une étrange femme vampire. Zith'Sar était perdue et ne se plaisait pas du tout à cette école. Son visage exprimait du mépris total pour cet environnement auquel elle ne voyait pas grand intérêt. Pourquoi mettre des portes partout ? Et ce n'était qu'un exemple. La frêle jeune fille qui avait revêti ses haillons resta un moment immobile à contempler, une légère grimace sur le visage, une salle immensemment vide. Il y avait trois table à la même hauteur et une quatrième un peu plus élevée. Des mots étaient écrits : Elfes, Archanges, Fées. Avec des étandards. Zith'Sar plissa ses yeux noirs à la flamme démente. Elle faisait partie des archanges. Les archanges... On accordait aux archange la félicité, l'amour, et tout un autre ensemble de bazar qui ne lui ressemblait pas. Dans cette école, ç a devait être différent. Elle ricana. Elle se voyait mal, très mal, avec un cercle doré flottant au dessus de sa tête. Par contre, elle se voyait mieux déchirant les rideaux bousculant les tables, mordant dans la chair fraîche d'une souris ayant eu la mauvaise idée de passer par là, à ce moment précis de la journée.

La belle jeune fille démente cracha par terre, profitant du vide pour s'énerver. D'un pas tendu, rapide, elle rejoignit la table des archanges. Sa maison. Son regard passa sur les différents... mets que la table abritait... Si on pouvait appeller ça des mets. Elle eut un rictus de mépris. Un liquide jaune orangé, un autre marron foncé, des espèces de croissants de lune fabriqué dans une pâte peu commune. Pour elle. Que cela signifiait il ? Elle eut beau regarder et re regarder et regarder les autres tables... la même chose ! Dans un mouvement de rage soudaine elle prit la corbeille de croissants et les jeta au sol, et Zith'Sar n'en avait pas fini. Elle cassa la caraffe de jus d'orange, débrancha la cafetière avant de la jeter au sol où elle se brisa en un millier de petits débris de verre. Où était elle ? Qu'était cet endroit ? Pourquoi ? Pourquoi ? POURQUOI ?

Accroupie sur la table d'ébène dévastée, Zith ne quittait pas la porte des yeux. Des yeux où régnait la colère. des yeux où régnaient l'incompréhension, le sentiment d'être perdue, le sentiment de solitude le plus profond qu'elle n'ait jamais éprouvé. Pas un sifflement pour la rassurer. Le sentiment d'être abandonnée. Ils l'avaient abondonnée. Des larmes coulère des ses yeux noirs pour rouler sur ses joues creusés par la maigreur. Non ! Ils ne l'avaient pas abandonnée ! Lui ! Lui l'avait enlevée ! Il les avaient séparés !
Un verre éclata sur le sol dallé.
Lui ! Elle voulait se venger ! Zith'Sar était debout sur la table des archange, elle paraissait beaucoup plus grande que ce qu'elle ne l'était. Mais elle se moquait de ces détails. Son regard alla vers les autres tables... Un hurlement s'échappa de ses lèvres blêmes. Un hurlement où se mêlaient sifflements et cris. Un hurlement si étrange, comme celui d'une bête agonisant. Ce serait plus amusant q'il y avait du monde. Qu'ils la voient tous détruire... Détruire leur petit paradis !
Ele sauta à terre. Avec une force étonnant pour un jeunefille si frêle, s petite, elle souleva péniblement la table et la fit basculer.

Toutes ses forces la quittèrent. Elle était lasse. Ils ne pouvaient la comprendre. La petite fille recula, contemplant son désastre sans le comprendre. Sans vraiment être capable d'expliquer sa crise. De toute manière, elle ne pourrait se justifier, elle ne savait pas parler. Un langage trop comùplexe que celui des humains... phonétiquement...
Elle s'écroula, harassée. Ses yeux cachés par des mèches blanches. La porte s'ouvrit. Une lueur de défi dansa dans son regard.

titre : Découverte... sifflements...

Citation :
Perdue perdue... elle était perdue. Cet océan de verdure infinie pour arriver devant la plus grande flaque de pluie jamais existée. Ensuite, quelques pas... et une ruines. Le coeur de la jeune fille se remplit de bonheur, pour des ruines... Des ruines ! Elle les aimait déjà ! Mais elle avait peur, elle n'était pas chez elle. Rien, plus rien ne lui permettait de s'identifier. Où était elle ? Pourquoi ? Aucune réponse. Elle ne pouvait même pas poser la question. A qui que ce soit. Ses lèvres ne pouvaient former les mots nécessaires. Elles ne pouvaient lui répondre ou simplement se l'avouer. Personne ne vulait la comprendre. A part peut être la jeune femme qu'elle avait vue à l'entrée du château. La première fois où ses pieds avaient foulé le sol de marbre.

Un frisson la parcourrut. Le vent était bien glacial. En ce temps là, Zith avait pour habitude de courir. Courir dans les champs, courir dans la forêt, simplement habillée de sa robe trouée. Maintenant, on l'avait bien habillée. Mais surtout, elle ne connaissait pas. Elle pouvait se perdre.
Enfait, c'était déjà fait. Mais elle voulait se rassurer. Inquiète, la jeune fille commençait à s'affoler. Réellement. Son coeur battait la chamade, des sueurs froident perlèrent à son front. La cime des pins cachaient à présent le château. Ne regardant pas où elle marchait, Zith s'écroula, parterre. Cel eut bon de la sortir de sa peur, engendrant sa colère. Elle émit des sifflements par dizaines, qui auraient inquiété quiconque ne comprenait ses paroles.

Pourtant. Il les comprit. Lui. Il lui répondit par de simplement sifflements. Trois pour être exacte. Elle avait déjà entendu ses intonnations, es formes de sifflements. Ils signifiaient quelque chose comme "Qui es tu ?" mais tout était vague de toute manière, dans la langue des serpents. Il se traîna jusqu'à elle, de son corps lisse.
Zith'Sar s'assit sur le sol. Ne prenant garde à la boue. Peu importe. Elle tendit la main, émettant a nouveau des sifflements de confiance cette fois. Il senroula autour de son poignée. Le visage de la jeune fille frêle et à l'air dément s'éclaira d'une joie nouvelle, retrouvée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lejal.zikforum.com
Limonade
Comme un poisson dans l'encre...
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 25
Citation : ¤...Les nuages qui volent, me donnent l\'envie de fuir...¤
Humeur : très très aléatoire... niéhéhé... sadique ? peut être... niéhéhéhé
Powa ? : COUETTES POWWWAAAAA (et Titi dit : J\'ai cru voir un Rhuminet)
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Feuilles mortes volant dans la tornade... de Lim   Dim 21 Jan 2007 - 14:37

LUMEINYX
Limstella
titre : un dernier regard...
endroit : mer d'argent

Citation :
Ondes négatives.
Comme si la mort n'était pas seule.
Quelque chose qui cloche comme un bout de métal dans un engrenage.
Bien que le vent ne se soit pas levé, elle vit nettement l'astre de la nuit se troubler dans l'eau qui la retenait prisonnière. Un frisson la parcourrut. Autour du corps froid de son ami défunt, elle vit le sable trembler comme soulevé par la brise... absente...
Une fois encore elle vit cette ombre de sourire sur les lèvres du mort. Comme s'il était partit dans le meilleur des mondes. Comme s'il les avait quitté pour une vie sans complexe. Avec celle qu'il aimait.
Un sourire flotta un instant sur les lèvres de la petite vampire. Elle l'avait vu si souvent triste que le savoir, ou le vouloir heureux, elle ne pouvait espérer plus. Pourtant..
Comme une ombre... l'onde...
Le sourire ou l'ombre de sourire disparut, laissant place à une bouche crispée. Lim ne comprenait pas pourquoi elle voyait ces changements. Il était mort ! Pourquoi son visage n'offrait il pas la même beatitude qu'il y a un quart de seconde ? Pourquoi voyait elle une étrange douleur s'incrire sur ses traits ? Elle le voulait heureux et le voyait souffrant.
La petite vampire, inquiète, frissonna encore.
Puis...
Plus rien.
Aucun sentiment sur ce visage impassible.
Lim ne comprenait pas.
Elle avait peur aussi. De son ignorance. Qu'il soit arrivé à Aang une chose inréparable. Le corps du défunt s emit à trembler. Comme agité par une secousse invisible. Aang eut bientôt la position même du foetus cherchant la protection. Qu'il ne pouvait trouver.
Que lui arrivait il ?
Le chant même avait cessé.
Un silence angoissant s'était installé sur la plage.
C'en était fini de Aang.

..."Enfin libre..."

Murmure. Prononcé. Par qui ?
Voix inconnue.
Le corps crispé de celui qui était son ami se détendit sous ses yeux grenat. Comme animé. Les ondes maléfiques qu'elle ressentait redoublèrent de puissance. La jeune vampire était trop abasourdie pour réagir.
Un mort qui bougeait, se mouvait...
Ses yeux qu'elle avait cru éternellement clos s'ouvrirent. Sur un regard des plus froid. Un regard glacial, sans vie. Un regard que l'on redoute, un regard angoissant. Terrorisant. Sourire sombre. Rictus maléfique.

"1...2...3...4...5. Cinq personnes et pas une qui soit polies ! Bon je vais rapidement régler ça."


Une voix chariant des glaçons, sans vie, lente et moqueuse. Une voix qui fit encore frissoner la petite vampire au bord des larmes de voir un tel phénomène. Cet être quel qu'il soit avait pris le corps de Aang. Le corps de son ami. Elle ne pouvait le supporter. C'en était trop.
Même ses yeux avaient changés. Devenus gris. Gris pâle.
Le ciel devint obscur, le vent absent souffla soudain à une vitesse folle couchant les arbres, déstabilisant la petite frêle vampire. Non ! Cet être voulait se battre ! Elle ne pouvait lever la main sur son ami. Ou ce qu'il en restait.
Elle recula vivement.

Alors, par qui commencer ?"

Un éclair vint ponctuer sa phrase.
Le visage de Lim se crispa en attitude douloureuse. Il voulait les tuer ? au moins les combattre. Mais elle ne se sentait pas. Pas de toucher Aang.
*Ce n'est PAS lui Lim ! Pas lui !*
Malgré ça, malgré cette vérité, elle hésitait. Elle recula encore, rejoignant Shin et les autres.
Qu'allait il faire ?
La voix tremblante, elle hésita avant de se lancer. Tant pis s'il la combattait en premier.


"Qui... qui êtes vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lejal.zikforum.com
Federµraf'
Co-administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1087
Age : 24
Citation : Tout le monde veut sauver la planète, mais personne ne veut sortir les poubelles...
Humeur : Very good ^^
Powa ? : Graph powa ! Nutella powa ! PP powa ! RP powa ! VACS POWA !!!
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Feuilles mortes volant dans la tornade... de Lim   Lun 12 Fév 2007 - 23:29

Je vais commenter ton dernier texte ^^
Un style poétique comme toujours, ponctué de phrases nominales, de questions, de métaphores et figures de style qui expriment bien les sentiments de Lim (l'impression que quelque chose d'étrange est en train de se produire, amitié pour Aang, joie, puis stupeur et peur). Tu te réfères au post précédent (enfin celui de Aang) en commentant chacune des actions par les réactions de ton personnage. Les mouvements de l'eau et du sable > inhabituel, bizarre ; lorsqu'il sourit > la joie ; lorsque son sourire se transforme en grimace > inquiétude ; quelque chose a pris possession du corps d'Aang > peur.
On comprend bien que Lim est indécise, qu'elle ne veut pas se battre contre son ami et ne comprend pas ce qu'il se passe, c'est pourquoi elle demande "Qui êtes vous ?", plus pour gagner du temps que pour s'informer je dirais.

Quelques phrases à améliorer :

- "Quelque chose qui cloche comme un bout de métal dans un engrenage"
>> La comparaison est bien, mais tu devrais mettre cette phrase à l'imparfait. A moins que tu emploies le présent de narration ^^

- "Aang eut bientôt la position même du foetus cherchant la protection."
>> Le "eut" est assez gênant. Comme c'est Aang lui-même qui bouge, j'aurai mis "prit la position" ou même "se retrouva bientôt dans la position". Deuxièmement, le "même" est un peu inutile est semble déplacé.

Dans l'ensemble, un magnifique post à l'image de ton style Limounette afro

_________________

La mort est un processus rectiligne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://experiencre.virtuaboard.com
Limonade
Comme un poisson dans l'encre...
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 25
Citation : ¤...Les nuages qui volent, me donnent l\'envie de fuir...¤
Humeur : très très aléatoire... niéhéhé... sadique ? peut être... niéhéhéhé
Powa ? : COUETTES POWWWAAAAA (et Titi dit : J\'ai cru voir un Rhuminet)
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Feuilles mortes volant dans la tornade... de Lim   Jeu 15 Fév 2007 - 15:58

ouargh 4 post pour avoir un commentaire ^^
Merci ma Catounette d'avoit [enfin] répondu ! pour le premier : ouais c'est du présetnde narration pour le second : t'as raison tes proposiotions sont mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lejal.zikforum.com
Limonade
Comme un poisson dans l'encre...
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 25
Citation : ¤...Les nuages qui volent, me donnent l\'envie de fuir...¤
Humeur : très très aléatoire... niéhéhé... sadique ? peut être... niéhéhéhé
Powa ? : COUETTES POWWWAAAAA (et Titi dit : J\'ai cru voir un Rhuminet)
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Feuilles mortes volant dans la tornade... de Lim   Lun 11 Juin 2007 - 16:33

Au Crépuscule...
Méphystophélès
Je sais plus le titre...

Citation :
Geôles des murmures... Quels sortes de murmures ? Les voix éteintes des condamnés ? Les cris d'agonie étouffés par les murs et la profondeur ? Situées si bas sous terre qu'il en est presque difficile de respirer... Un odeur de moisissure régnant en maître dans le peu d'air qui reste... La mort ruisselant sur les murs, glissant le long des corps, trébuchant sur les os... Les prisonniers sont persuadés, à chaque seconde, qu'il vont mourir... mais non... ce serait trop bête. Un sort très complexe emprisonne les geôles. Un sort qui empêche l'homme de mourir. Une seule mort tolérée dans ce royaume de souffrance. Un seule mort donnée sur ordre du Premier Vampire. Un mort dans l'agonie la plus totale, une mort où l'on sent peu à peu la chaleur de la vie couler le long de son cou... une mort où l'on sent la fin arriver avec le froid...

La porte s'ouvrit dans le silence. Elle grinça bruyament. Peut être serait-ce passé inaperçu dans un couloir du Castel. Mais là, dans un silence écoeurant, où les seuls bruits tranhissant la présence de vie n'étant que des respirations saccadées, des gémissements vite éteinds, le simple grincement de la cloison de bois semble résonner comme un murmure dans une cathédrale. Méphystophélès entre, suivit de près par des gardes. Le vampire passe devant ses prisonniers. Peu de monde sait que ces geôles existent. Et pour cause... quand un condamné à mort est présenté devant lui, le sadique souverain se penche vers lui et lui demande, presqu'en un chuchotement :


"Veux-tu vivre pendant quelques années ou mourir maintenant ?"

Les plus intelligents, ou simplement ceux qui se veulent avoir le plus de courage possible relèvent la tête et réponde que la Mort leur a donné rendez-vous maintenant. C'est le jour même qu'il meurent. Ceux qui, en revanche, ont l'espoir de vivre... vivent... et regrettent amèrement leur choix. Ce sont ces gens là qui sont enfermés dans les geôles puantes de l'empereur. Ce sont ces gens là que Méphystophélès vient voir. Et ce sont toujours ces gens là qui savent que l'un ou plusieurs d'entre eux va disparaître aujourd'hui. Ce sont ces gens-là qui espèrent que c'est eux qui vont être choisis. Ils ne supportent plus la vie. Ca fait des années qu'ils ne sentent plus sur leur langue que le goût de la boue... ça fait des années qu'il vivent sans force, grâce à un sortilège qui leur donne juste assez de force pour gémir...

L'Empereur est-il assez chaotique pour considérer ces plaintes pour une musique mélodieuse ?

Méphystophélès s'approcha de quelques cellules. Sans un mot. Juste un geste. Trois sont sélectionnés.
Pour la première fois depuis des années, ils sont lavés. On est toujours sous la surface, mais tout a changé. Un vrai palais souterrain. C'est ici qu'ils sont lavés. C'est ici qu'il vont voir défiler les mets qu'ils aiment le plus. C'est ici qu'ils vont se rendre compte qu'ils attaquent la partie la plus douloureuse. Mais ne vous en faites pas. C'est bientôt fini.

Hypnotisme.
Illusion.
Maléfice.
Désir.


Le Premier vampire se penche sur le cou de l'homme. Celui-ci ne comprend qu'au moment où les dents de l'empereur, comme des aiguilles glacées, traversent sa peau, percent l'artère...

La vie a quitté le corps. La Mort a pris l'âme. Le sang s'écoule tranquillement dans les tuyeaux du palais. Il va aux termes royales. Les seules qui bénéficient de sang humain. Bien sûr, ce n'est qu'execptionnel. L'eau est tout de même plus courante. Mais l'Empereur était de mauvaise humeur. Trois hommes, esclaves ou rebelles, ou esclaves rebelles, avaient payé pour ça.

Hypothèse : pourrait on dire que Méphystphélès a fait une bonne action ?
Si l'on part du fait que la souffrance des prisonniers est absolument abominable, sous le coup de sa mauvaise humeur, l'empereur a fait une bonne action ! En effet, il a réalisé le voeux le plus cher des prisonniers.
Morale : na plaignez jamais les condamnés à mort... quand celle ci arrive sur le champ !


Le premier vampire s'essuya les lèvres. Il était plus calme.
La cause de sa colère ? sans aucun doute bénine. Un problème administratif ou une idiotie de l'un des ses conseillers. Néanmoins, les colères de l'empereur, si elles sont beaucoup moins régulières que celles de Titanya, sont largement plus catastrophique ! Etant beaucoup plus organisé que sa femme, il arrive parfois à les gérer... disons les plus faciles sont gérées...
Méphystophélès sortit de la salle des sacrifices. Il traversa à nouveau les cachots. Mais la porte s'ouvrit avant qu'il ait eu le temps d'y arriver. Les gardes déganèrent leur armes. Même si l'empereur pouvait parfaitement se débrouiller tout seule. Dans le fond, tant qu'on peut faire faire le boulot par les autres...


[utilisation du présent de narration et de vérité générale ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lejal.zikforum.com
oO° Sirin °Oo
Plume acérée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 57
Age : 22
Citation : 1 de perdus 10 pour moi ! =D
Humeur : Teste un peu pour voir ^^
Powa ? : 1 00000000000000 ^^
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Feuilles mortes volant dans la tornade... de Lim   Mar 12 Juin 2007 - 8:28

J'aime beaucoup ton style !! J'aime surtout le premier paragraphe ou le mot "une mort" eet répété, ca devient angoissant !! I love you De plus le présent donne une impression vivante, mais comme tu ne l'as pas mit tout le temps, ca rend super beau !!

Bravo !! Minou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Feuilles mortes volant dans la tornade... de Lim   

Revenir en haut Aller en bas
 
Feuilles mortes volant dans la tornade... de Lim
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Créer un engin volant dans LBP 2
» Flocage automnal
» Jouer avec une mannette?
» Eucalyptus
» Nouvel événement Halloween

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Expériencre :: Partie théorique :: Feuilles volantes-
Sauter vers: