Expériencre

Les artistes travaillent pour passer maître dans un art... le RPG EST un art...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Feuilles envolantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
oO° Sirin °Oo
Plume acérée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 57
Age : 22
Citation : 1 de perdus 10 pour moi ! =D
Humeur : Teste un peu pour voir ^^
Powa ? : 1 00000000000000 ^^
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Feuilles envolantes   Dim 13 Mai 2007 - 16:18

Voilou, je vais vous montrer mes Rp's !!

Nom du forum : Poudlard RPG
Perso : Thaïs Trimano

Post :Thaïs haletait. Elle ne se souvenait plus ... Où était-elle, que faisait-elle ?... Elle ne savait pas. Elle approuvait une douleur au niveau des poignets et de la tête. Les paupières trop lourdes, collées par les larmes, Thaïs ne les ouvrit pas. Elle n'avait pas le courage de regarder où elle était. Elle avait seulement ... mal. Mal à ses poignets contractés par les menottes rouillées et à son crâne endoloris, appuyé sur une faille coupante et inconfortable. Elle n'arrivait pas même à bouger, ni même à émettre un quelconque son, juste quelques gémissements répétitifs, montrant sa douleur. Juste le noir. Le sang. La peur. Rien de plus que l'épouvante. Mais soudain, un bruit. Des paroles lointaines, incompréhensibles. Elle réfléchissait à toute vitesse, malgré le mal, assayant de se souvenir. Soudain, un flash. Un horrible flash. Elle revit Kay, effondrée par terre, et elle, tenue violemment par la mystérieuse femme. Puis elle entendit à nouveaux les paroles, qui résonnaient dans sa tête comme une explosion. Puis un maigre sourire s'afficha sur son pâle visage ... C'était Kay, elle était là, vivante, et saine et sauve ... Thaïs ouvrit ses yeux dilatés, tel des papillons desséchés. Elle ne voyait, que quelques ombres foncées et elle sentait le vent glacial s'engouffrer avec violence dans la caverne. Ou du moins, se qui ressemblait à une caverne, car même la lune était invisible ...

* Pourquoi... Là ... Ici ... Non, pourquoi nous ... pourquoi ... *

Elle cherchait des yeux sa camarade et priant pour un nouveau son. Où alors, était-elle déjà morte. Non. Non, elles ne pouvaient être déjà éteintes, non ... Fébrile, mais avec un souffle d'espoir, Thaïs se hissa contre la faille coupante, soulageant ses bras soupesant son poids. Elle aperçut une ombre, dans la même position délicate, mais plus grande .... Son visage s'éllumina à nouveau et elle s'écria, fébrilement :

- Kay ... Kay??? C'est toi ??!! S'il te plait répond, répond moi ...

Mais elle s'estompa, essoufflée ... Elle avait trop mal pour continuer, et une certaine faim se faisait ressentir. Elle avait la gorge sèche. Essayant tant bien que mal de se libérer de ses chaines tranchantes. Elle entendit à nouveau des voix. Mais ce n'était pas celle de Kay, c'était une voix d'homme. Thaïs ne comprit pas ce qu'il disait, juste qu'il parlait à un femme ...

* Oh non pas eux ... Ils sont venus pour nous trancher la gorge ou pour nous donner à manger ?? Pis, quelle heure il est !!! *

Tout ce qu'elle savait, c'est qu'elles étaient attachées dans une sorte de caverne. Elle ne savait même pas si il faisait nuit ou non. Mais soudain, les bruits de pas ... Les mêmes que dans le passage... Cet horrible souvenir lui hanterait la tête toute ça vie, c'est pas possible ...

* Par la barbe de Merlin !! Si ils nous touchent un cheveux de notre crâne je leur arrache les yeux !! Qu'est ce qu'ils veulent ?? On a rien fait !! *

Thaïs avait déjà moi mal, car la colère surpassait sa douleur. Tapant ses chaines contre le mur, elle espérait quelconque évolution...


**************


Nom du forum : Miroir du rised
Nom du perso : Brooke Larm

Brooke s’était réveillée très tôt, à cause de son cauchemar quotidien, celui de la dame toute de blanc vêtu. Elle ne lui faisait pas vraiment peur, mais le décor, les sons étouffés des songes et tout le tralala qui faisait de ce rêve un cauchemar, étaient effrayants. Elle ne put se rendormir, et une soif extrême se fit sentir. Elle se leva du lit à baldaquin, des ronflements se lassaient entendre …

* Sûrement les garçons ! Pfff … cela alors ! *


Elle marcha à pas de loup sur le parquet craquant et froid. Ses petits pieds étaient frigorifiés, mais malgré avoir mit ses pantoufles près du feu, celles-ci ne réchauffaient guère. Elle descendit du dortoir dans sa robe de chambre bleue nuit, à peine perceptible elle se faufila en dehors de la salle Commune des Gryff’s …
Il était à peine 2h00 du matin quand La Rouge et Or arriva devant la porte des cuisines. Depuis sa plus tendre enfance, celle-ci avait mangé tellement de pâtisseries et de confiserie que cela devenait une habitude chez la petite fille. :perdu: Elle entra dans la vaste pièce bien accueillante pour notre princesse. Attirée par l’odeur envoûtante du placard de gauche, elle ne put s’empêcher de l’ouvrir. Gâteaux, sucettes, viande et toutes sortes de plats enveloppés de papier alu s’étaient laissés découvrir par une vraie gourmande. Elle se mordit les lèvres, essayant de résister, mais la tentation était trop forte … elle prit un morceau de gâteau au chocolat déjà commencé …

* Personne n’y fera attention, une part en plus ou moins, qu’elle différence ? *


Et elle croqua dans la pâtisserie, quel plaisir pour elle … Il était tendre, moelleux, fondant, envoûtant, sublissime … Oups là je m’égare ! … Enfin, il était exquis pour Brooke. De toute manière, si un jour vous trouvez un gâteau qu’elle n’aime pas … Les poules auront des écailles ! . Puis elle se souvint alors qu’elle était venu à cause de sa soif. Elle fouilla dans les placards à la recherche d’un verre, mais impossible d’en trouver un. Soudain, un courant d’air passa et fit claquer la porte violemment. La Rouge et Or sursauta, et, emporté par ses gestes brusques, un vase posé sur le plan de travail tomba et s’éclata en mille morceaux de verre … Brooke horrifiée, ferma les yeux, ne voulant d’aucune façon voir le spectacle étalé devant ses yeux. Cette catastrophe avait fait un bruit assourdissant …

* Tout le château à dut entendre ! Je vais créer le site « têtedeturbe.com » ! *


Et oui ! Quelqu'un se dirigeait par ici. On entendait des bruits de pas étouffés, comme si on marchait en pantoufles ...

* Ouff ! Au moins, je suis sûre que ce ne sera pas Rusard ! :niarkniark: *


Elle ne se cacha pas, mais elle n'était pas rassurée pour autant. Elle savait très bien que cela pourrait être un professeur ou un préfet, mais elle essayait de rester neutre. Elle respira profondément, et elle attendit calmement la nouvelle venue ...


****************
Même fofo et perso :



Brooke pouvait être fière d'elle, elle venait d'arrosée sa chère camarade farceuse. Au moins, elle serait un peu plus tranquille :niarkniark:. Au moment même où ses pensées se vocalisèrent sur ça, Jaina ne demanda pas pardon, elle commença à se frotter le corps Suspect. Et oui, Jain' était entrain de mimer de la manière la plus naturelle sa douche quotidienne. Brooke ne put alors s'empécher d'esquisser un sourire devant le tableau ... Elle avait raté son coup, mais elle était tout de même contente que sa camarade l'ai prit de cette manière. Elle prit alors les 10 gallions en chocalat qui sont beaucoup plus gros que les Vrais Gallions, enleva soigneusement le papier et les fourra gloutonnement dans sa bouche. Au moins, elle n'aurait rien perdu, et c'était le principal. Mais Jaina ne semblait pas vouloir en rester à la douche froide. Celle-ci se leva d'un bond et prit une posture menaçante tel une rebelle dans un film moldu ... Mais en voyant ses cheveux gras mouillés tomber sur son visage, tout s'éclaircit dans la tête de Brooke. Mais oui bien sûr !! C'était Jaina qui interprétait la Mémé dans Arthur et les Micro-Ondes ! Si Brooke avait pu imaginé ça ... Elle la regarda alors en souriant, tout heureuse d'avoir découvert d'où venait le puntch de la Grand-mère. Mais comme si cela ne suffisait pas, Jaina un bout de bois de sa poche. Rhoo la tricheuse !!Se servir d'une baguette alors que sa camarade n'a qu'un coussin, c'est vraiment lâche ... Mais la prise de parole de Jain' entama alors un combat sans merci. Maintenant, la pitié ferait plasse à la cruauté !! MOUHAHAHA !!
Ces petits jeux commençaient à plaire à Brooke, s'imaginant d'autre tas de bêtises à mettre en oeuvre. Elle n'avait pas peur de sa camarade, elle était farfelue, certes, mais elle ne mettrait pas la vie de Brooke en danger .... A peine eut-elle pensé ça ça qu'elle traissaillit. Son amie avait choisit l'offensive oui, je choisit l'offensive xD, et elle, elle n'avait que son maigre cousin rouge .... Sa grande amie de toujours venait de la trahir, sans s'arrêter en si bon chemin, elle pointa sa baguette sur la Rouge et Or au coussin et .... HAHAHA affraid !! L'impervius la toucha de plein fouet, elle était maintenant désarmée .... Mais elle n'allait pas se laisser abattre aussi facilement, oh que non !!
Brooke lacha alors le coussin et le verre, étalant l'eau sur le tapis de la salle. Elle fit un signe de croix, les yeux vers le ciel, une grimace sur le visage ... Après son Amen digne d'un Pape (avec la voix caverneuse) elle mit sa main sur le coeur et se laissa tomber à terre. Restant un moment la langue pendante, les deux mains contre sa poitrine ...
Soudain, elle se leva d'un bond, sa baguette entre les dents. Mais voyant que cette situation n'était pas simple pour parler, elle décida de la mettre simplement dans sa main. Tel une épée, elle la brandit en direction de Jain'.


- Tu ne croyais pas m'avoir aussi facilement !! Marin d'eau douce !! MOUHAHAHA !! Je vais d'embrocher de mon épée ! Vient ici si tu es un homme, viens te battre !!

Elle essaya tant bien que mal de sourire comme un pirate, les yeux plissés. Elle allait enfin pouvoir montrer sa fine lame ! Brooke était très habile en cette matière, l'entraînement avec ses épées en plastique lui avait bien servit. Elle fit alors une démonstration à couper le souffle, manipulant avec bravoure sa baguette d'épée alien . Mais elle n'allait pas se contenter de faire joujou avec son épée, non ... Elle voudrait que ce soit un vrai duel, de baguette à baguette, un duel loyal quoi ! Brooke sentait qu'elles allaient bien s'amuser. Mais la salle commune ne tiendrait pas longtemps en ordre vu le début. La moquette et le tapis était déjà mouillé, et le canapé où s'était assise Jaina également. Elle selangissait de la suite du combat dont elle seule pouvait engendrer.
Elle saisit son fidèl coussin dans la main gauche, prête à l'envoyer férossement sur Jaina, sa baguette tenut fermement par sa main droite. Elle allait lui lancer un sort horrible, dont seuls quelques initiés connaissent. Tellement il était puissant, son nom faisait frémir toute personne l'entendant. Il est très rarement utilisé dans les duels pour cette cause .... Et oui, ce sort est très dangereux ....
Brooke s'approcha alors doucement de Jaina, ses yeux de braises entrain de brûler. Elle pointa alors sa baguette, prête à faire des ravages ...


- Tu ne seras pas une grosse perte ... !! TARANTALLEGRA !!

L'horrible sort fut fatal pour Jaina qui le reçut en plein bidou !! Brooke baissa les yeux à terre, en faisant non de la tête tellement elle était ennuyée par la nullité de son adversaire. Comme si elle avait un chapeau sur la tête, elle fit une révérance, comme pour lui dire "Adieu" ... Le sort était certes cruel, mais Brooke n'allait pas la laisser comme ça indéfiniment .... Elle voulait juste savoir comment son aversaire réagirait. Ce n'était pas par méchanceté, mais plutôt par amusement .... Il faut bien mettre un peu de piment, sinon c'est pas marrant. La Rouge et Or regarda la danseuse en pleine action, et elle dû avouer que celle-ci danser bien ...

***************
J'éditerais bientôt ^^


Dernière édition par le Dim 13 Mai 2007 - 17:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yOufY °
Converti à l'expériencrisme fanatique
avatar

Féminin
Nombre de messages : 370
Age : 23
Citation : l'esprit du ventre n'est jamais assouvi.... ( è-é huk huk)
Humeur : entre deux de tension et le pétage de plomb, ça dépend
Powa ? : pastèque powaaaa!!! XD
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Feuilles envolantes   Dim 13 Mai 2007 - 17:31

bon eh bien cirtiques pour le premier texte déjà!!^^

je trouve ça cool que tu nous poste la suite de l'autre, ça donne envie!! ^^
j'aime bien ton texte, il exprime bien les sentiments du personnage, de son angoisse pour son amie, ect... j'aime particulièrement la pensée *Si ils nous touchent un cheveux de notre crâne je leur arrache les yeux !!* =p très bon texte donc Very Happy

fait juste attention aux fautes d'orthographe ou de frappe telles que :

"Thaïs aletait" -> Thaïs haletait

"[...], malgré le mal, asseyant de se souvenir" -> essayant de se souvenir

"C'était Kay, elle était là, vivante, et seine et sauve ..." -> ... et saine et sauve (la Seine est pas assez propre pour qu'on s'y baigne... dommage Rolling Eyes )

"Ou du moins, se qui ressemblait à une caverne" -> ce qui ressemblait

"Non, elles ne pouvaient être déjà éteintes, non ... " -> faut voir, tu parle que de Kay, non ?? =d

"Essayant tant bien que mal de se libérer de ses chaines tranchantes. Elle entendit à nouveau des voix." -> personnellement j'aurais pa mis de point entre les deux phrases, à causedu gérondif (c'est comme ça qu'il s'appelle, je crois) de la première.

"Les même que dans le passage" -> les mêmes [ mon dieu, quelle faute horrible _-_ (grosse maniaque) ]

"lui hanterait la tête toute ça vie" -> toute sa vie (j'adore ton style^^ contrairement à d'autres tu utilise les formules de rédac sous une autre tournure (phrse de la fausse instit qui dit nimportawak ^^" ...comme dans cette phrase Rolling Eyes )

"Thaïs avait déjà moi mal, car la colère surpassait sa douleur" -> moins mal, même si je pense que c'est plutôt uen faute de frappe.
sa douleur -> étant donné que tu avait mis la colère avant, perso j'aurais mis la douleur ^^'

voilààà =DD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genialissime-stupide.forumactif.org
oO° Sirin °Oo
Plume acérée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 57
Age : 22
Citation : 1 de perdus 10 pour moi ! =D
Humeur : Teste un peu pour voir ^^
Powa ? : 1 00000000000000 ^^
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Feuilles envolantes   Dim 13 Mai 2007 - 17:48

Une réponse cheers !!

Merci pour tes critiques constructives, j'en ai bien besoin mdr. Je fais souvent des fautes de frappe ou d'innatention, et il faut que quelqu'un me survele sinon c'est la cata' ... Mici beaucoup, j'essaie de faire plus attention maintenant ^^ tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poffskein
Apprend à tenir sa plume
avatar

Féminin
Nombre de messages : 44
Age : 26
Citation : Peu de bien engendre peu de mal ;o)
Humeur : Kawaii XD
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: Feuilles envolantes   Mar 15 Mai 2007 - 2:51

Tu as aussi quelques problèmes du style "er" et "é". Je te conseille le bon vieux truc du mordre/mordu:

Mordre = Manger, Chanter (Ex: Je vais manger, tu vas chanter)
Mordu = Mangé, Chanté (Ex: J'ai mangé, tu as chanté)

Exemple dans la phrase: J'ai mangé une pomme.
On peut dire: J'ai mordu une pomme.
Donc, c'est "é" et non "er"

* sort avant de se faire dire qu'on est pas dans un cours de français xD*

^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oO° Sirin °Oo
Plume acérée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 57
Age : 22
Citation : 1 de perdus 10 pour moi ! =D
Humeur : Teste un peu pour voir ^^
Powa ? : 1 00000000000000 ^^
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Feuilles envolantes   Jeu 17 Mai 2007 - 14:17

mdrr, Merci Poffskein !! J'essairais d'éditer prochainement, mais en ce moment, je manque de tems =s ... La suiteuuhhh : (pour voir le sujet en entier, pour que ça soit plus compréhensible : ici


Thaïs souffla, essayant de capter le moindre son qu’aurait pu faire sa camarade. Malheureusement, les chuchotements des deux ravisseurs ne faisaient que résonner dans la sa tête meurtrie. Non, elle n’avait pas envie de les entendre, mais l’appréhension de savoir ce qui allait lui arriver était bien pire. N’arrivant nullement à ce concentrer, elle ferma instinctivement les yeux, pour faire le vide dans sa tête. Imaginer que tout ça n’était qu’un mauvais rêve, qu’elle était tout simplement endormie.

*Non .. Tout ça ne peut être possible… Pourquoi ??? POURQUOII ????*


Sa tête se balança de droite à gauche et ses yeux regardaient dans le vide. Puis sa vue se brouilla, puis ses yeux se refermèrent, laissant s’échapper une larme qui roula lentement sur sa joue. Thaïs entendait les horribles voix, mais elles s’éloignaient. Son courage et son sang-froid s’éloignaient malgré elle…Elle entendait le bruit des vagues, la lune se pencher sur elle…Pour se rendre finalement compte qu’elle ne sortirait pet-être jamais d’ici, et Kay non plus. Pourquoi elles s’étaient rencontrées ? Pour finir ainsi ? Pour passer un terrible moment ici … Non, elles devaient partir…S’enfuir et recommencer comme avant…
Mais soudain, une main se posa tout près de sa tête, et Thaïs sursauta. Tel un horrible éventreur, l’homme sourit de ses deux seules dents noircies et jaunies par l’usure et la crasse. Ses cheveux gris étaient si gras qu’on semblait voir la graisse en dégouliner…


- Alors ma jolie ? On profite de ses derniers instants de sérénité ??

Il ricana comme une pure ordure. D’ailleurs, Thaïs le regardait comme si il n’était qu’un simple tas de fumier déconfit. Qu’allait-il faire ? Profiter des ces instants pour martyriser les deux Serpentardes ? Ou allait-il en faire de la pâté immédiatement ? D’un geste vif, la brute s’empara des poignets déjà fortement tenus de Thaïs. Il les souleva, le sourire encore plus ouverts que précédemment. Accablée par la douleur, Thaïs tourna la tête et ferma les yeux, remplie d’effroi… Elle avait si peur, si mal …Elle voulait en finir, et le plus rapidement possible. Soudain, la voix féminine retentit à nouveau :

- Mais la petite ailleurs .. On va parler avec la plus grande en premier …
- Bien M’dame… il sourit à nouveau à Thaïs. Allez viens faire un tour avec moi …

L’homme ne relâcha pas les poignets endoloris. Il prit d’autres menottes, attacha Thaïs à nouveau et, enleva les chaînes. Pendant ce temps, la petite ne broncha pas. Ses jambes étaient trop fébriles, elle n’aurait pût courir…L’homme la « tira » vers la sortie, la tenant toujours aussi fermement, la baguette également sous la main. Où allait-il la mener ?Et qu’allait-on faire à Kay ?? Jetant des coups d’œil furtifs, elle manqua de s’embraser et d’étrangleur l’homme, mais elle savait que cela ne ferait qu’empirer leur situation.
Ils sortirent de la caverne, sous la lune encore blanche et entourée de son halo éphémère …L’homme regarda vers la caverne, et fit le geste de mort à Thaïs avec un petit :: « COUIC ! Hahaha … » La petite fronça les sourcils, puis ouvrit la bouche, malgré elle :


- Mais qu’est-ce qu’on vous a fait ?? Pourquoi ça ? C’est ma faute si on allait là-bas, alors laisser K …


Thaïs ne put finir sa phrase, l’homme lui mit sa main grasse devant la bouche. Son sourire narquois revenu peut après, quand il eu bâillonné Thaïs. Celle-ci respirait bruyamment, voyant la baguette tendu de l’homme.
Elle savait qu’il n’allait pas en finir là, et que la mystérieuse femme non plus. Ils devaient être des adeptes de Voldemort. Ou bien, ils en avaient contre elles. Thaïs ne connaissait rien sur comment étaient morts ses parents, cela avait peut-être un rapport … Enfin, ses parents étaient pet-être vivants, mais ils ont disparus, comme sa sœur qui n’existe peut-être pas. Mais la petite ne voulait pas parler de ça maintenant. Elle secoua alors la tête, puis ferma les yeux pour empêcher les nouvelles larmes …Elle avait mal à sa tête ensanglantée, elle avait froid, et faim.. Elle semblait être dans une vaste forêt brumeuse où des courants d’air ne cesse de passer, car au mois de juin, il est rare que le sol soit gelé …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oO° Sirin °Oo
Plume acérée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 57
Age : 22
Citation : 1 de perdus 10 pour moi ! =D
Humeur : Teste un peu pour voir ^^
Powa ? : 1 00000000000000 ^^
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Feuilles envolantes   Jeu 17 Mai 2007 - 17:22

Encore la suite ^^ :


Thaïs était à bout … Elle avait si mal qu’elle ne pouvait réfléchir. Elle ne se sentait pas même capable de marcher ou de provoquer un autre son… Elle avait tout simplement envie de disparaître, d’être libérée. Non, elle n’était pas sotte, elle savait que ses deux ravisseurs n’étaient pas des idiots, ou du moins, la femme ne semblait pas être née de la dernière pluie, et le faisait bien sentir. Mais être totalement anéantie devant ce genre de personne était pire que la peur. On ne peut pas s’enfuir, ni même réfléchir trop longtemps. Il fallait être en coordination avec ses bons vouloirs, et autant dire que c’était assez complexe.
Thaïs regardait autour d’elle comme une proie guettant ses tueurs. Elle espérait voir quelqu’un de bon sens qui la sortirait de là, mais malheureusement, l’homme était toujours aussi collé à elle qu’un chewing-gum. Elle n’avait pas vraiment peur de lui, mais plutôt de ce que faisait Kay. Des gouttes de sueurs glacées descendaient lentement dans son dos, sentant l’arrivée proche d’une nouvelle surprise. De terribles pressentiments envahissaient sa tête frêle, accablée contre l’arbre froid et mousseux. Elle avait si mal à ses membres que ses paupières si lourdes se fermées seules. Sa vue floue la brûlait de plus en plus, et ses mains étaient littéralement congelées par le froid. Si elle restait une heure de plus ici, elle risquait de ne pas pouvoir en repartir. Mais elle regretta ses pensées une dizaine de seconde plus tard. La femme voulait la voir. Pourquoi ? Qu’avait-elle fait à Kay ? Non… Pas ça.. Non …Soudain, elle sentit à nouveau l’homme l’empoigner férocement et la trainer à nouveau. Ses jambes ne faisaient que lâchaient sous son poids et le lourdaud semblait vouloir accélérer quand soudain ils furent tout deux projetaient contre l’arbre. Thaïs déjà déconcertée, ne savait pas ce qui lui arrivait. D’un seul coup, sa tête frappa violemment contre le grand pin et elle s’écrasa au sol, fébrile et en sang… Elle sentit le liquide couler lentement sur ses épaules et se coller à ses cheveux. Elle avait si mal … Mais pourtant, elle ne pleura pas. Elle avait mal, certes, mais elle voulait faire face à cette erreur de la nature le plus longtemps possible…Sous ses ordres, elle se releva difficilement, un regard de braise sur le visage. Ses membres la faisaient affreusement souffrir, et elle avait du mal à se déplacer.

* J’ai trop mal, je peux pas accélérer ... Espérons qu’elle soit compréhensive sur ce point au moins ...*

Malheureusement, la shizo semblait vouloir montrer qui était la plus forte. Boitant, titubant, Thaïs ne semblait pas y arriver assez vite pour elle. Malheureusement, elle souffrait trop, sa réflexion ne la faisait que souffrir et se presser encore plus ... Soudainement, elle entendit son pressentiment se mettre en marche. Des étincelles brûlantes sortirent de la baguette de la femme et frappèrent Thaïs furtivement. La petite s’écroula au sol, épuisée, impuissante... Son dos la brûlait, ses yeux la piquaient ... Elle n’arrivait pas à se relever, elle avait si mal. Une larme perla alors sa joue, mélangeant la colère et la douleur. Elle aurait aimé se lever et crier tout ce qu’elle pouvait, mais ce n’était que parti remise. La petite Serpentard aperçut vaguement sa camarade, renfrognée contre le mur dans une position inconfortable... Elle essaya à nouveau de se lever, mais ricocha et retomba lourdement sur le sol. Non, elle ne pouvait pas, elle était trop ... faible ... Soudain, la voix glaciale de la femme brisa à nouveau le silence, pourtant si agréable dans ces moments ...

- ENDOLORIS !!!

- NON !!!

Thaïs n’eu pas le temps de réfléchir, les mots sortirent d’eux-mêmes de sa bouche ... Horripilée, elle resta muette devant le spectacle. Le sort frappa Kay de plein fouet, lui cognant la tête contre mur. Thaïs l’entendit alors gémir de douleur, mais n’eu pas le courage de la regarder ... C’était SA faute. Tout ce qui leur arrivait était de sa faute. Kay allait mourir à cause d’elle. Pourquoi ??!! Pourquoi ces gémissements insupportables ?? Pourquoi ces larmes, pourquoi ??!! Ca était trop ... Thaïs aurait voulu disparaître d’ici, avec Kay saine et sauve ... Sa douleur, elle l’avait oublié, mais la colère contre elle-même était telle qu’elle avait envie de rester à terre ... Ses larmes coulaient sur son visage à flot... Elle s’en voulait terriblement ... Elle regarda l’horrible femme et lui lança :

- Arrêtez !!! Laissez là, s’il vous plait !! S’il vous plait ...

- Arrêter ? Pourquoi donc ? Je m’amuse tant !! dit-elle en un rire narquois. Et toi, dit-elle à Kay, parle maintenant, et efficacement ... Sinon ....

Elle jeta un horrible coup d’un œil à Thaïs. Mais c’était complètement ridicule, Kay ne pourrait pas répondre en ce moment, elle n’avait peut-être même pas put entendre ... D’ailleurs, n’avoir pas même le courage de dire son nom était abjecte. Un nom ... Cette femme devait en avoir un ...
Résignée, Thaïs leva la tête, espérant que Kay tienne le coup. Elle ne se le pardonnerait jamais. Jamais d’avoir fait ça à sa camarade ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oO° Sirin °Oo
Plume acérée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 57
Age : 22
Citation : 1 de perdus 10 pour moi ! =D
Humeur : Teste un peu pour voir ^^
Powa ? : 1 00000000000000 ^^
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Feuilles envolantes   Ven 15 Juin 2007 - 19:01

Toujours pas de com's, sniiff ...

Un post test sur AAR, et je n'en suis pas peu fière xD :


- Chééériiiie !!


Je grogne : 7h ... Un samedi matin ...

- Mais mamaneuhh !!

Je me cache sous les draps blancs éblouis par la lumière du soleil. Elle a osé ouvrir les volets. Soudain, je sens quelque chose s’asseoir sur mon lit, puis m’arracher les draps des mains. Nouveaux grognements ...


- Chérie, dépêche-toi on va être en retard à l’hôpital !!


Je lève la tête, les yeux grands ouverts.


- QUOI ??!!
- Tu sais bien qu’on doit aller te faire la prise de sang à propos de ton c...
- Mais maman, je vais BIEN !!


Pourquoi ? Un si beau week-end, me rappeler cet horrible établissement... Tous mes pires souvenirs étaient gravés sur leurs murs. Rien ne pourrait me forcer à y retourner. Rien.

- Mais Jenny ... Tu sais bien que tu dois y aller. Fais le pour moi, s’il te plait. Combat un peu ta peur ...

QUOI ??!! Je sens que je vais m’étouffer. Elle, me dire ça ? Elle toujours eu une vie paisible, elle ne sait pas ce que j’ai enduré pendant qu’elle batifolait dans son coin. Elle se fichait pas mal de moi avant. Mais bien sûr, quand elle a su que si elle me gardait elle aurait les dons de charité, elle ne se posa pas de question... J’ai faillit lui dire, mais ça n’arrangera rien de toute façon... Je ne reverrais plus papa, c’est tout. Je baisse la tête, cachant ma tristesse des rayons éblouissants du soleil. Tout à l’air joyeux de l’extérieur. J’essaie d’oublier, mais ... C’est trop dur. Quand je vois les autres courir, danser, je ne peux m’empêcher de ressentir de la haine et de la douleur. Depuis l’accident, toute ma vie s’est transformée en cauchemar... Pourquoi je l’ai forcé à aller à se fichu anniversaire ... Pourquoi ... Il avait dit non, que le verglas était trop glissant. Mais je lui ai dit d’accélérer. J’avais peur d’arriver en retard, et qu’elles ne m’attendent pas ... Soudain, une larme roule sur ma joue. Je n’aurais pas dû y repenser, mais ... C’est plus fort que moi...
Je me souviens, des cris ... Je me souvient de mon père qui appuyer péniblement sur le frein, horrifié... Je l’ai vu, se projetait sur moi pour me protéger des éclats de verre ... Mais le choc fut trop violent ... Beaucoup trop pour lui ... Et pour ma jambe ... C’est quand je me suis réveillé 2 semaines après, que ce fut le plus horrible. Je voulus le voir, je voulais lui dire pardon et l’embrasser. Mais c’était trop tard. Je pleurais toutes les larmes que je pouvais verser. J’espérais que tout cela n’était qu’un horrible cauchemar, mais rien n’y fit. Je voulus alors me lever, et courir ... Mais je ne pus bouger l’autre jambe ... J’ai alors soulever le drap, et ce fut l’agonie de haine contre moi-même. Pourquoi ?? Pourquoi m’a-t-il coupé ma jambe ?? Pourquoi ?? Je posais des questions, mais tout le monde se taisait, se contentant de me lancer des regards de pitié ... Mais je ne voulais pas de ça. Je voulais me réveiller ... Je voulais partir ... Mais j’attends encore que quelqu’un vienne, et me retire de ces horreurs en restant près de moi, et me disant que tout cela n’est qu’un rêve ... Mais plus personne n’est vraiment là pour m’écouter ...


- Jenny ?? Tu ne pleures pas encore ??
- Laisse moi un peu, maman ... J’arrive ...


J’essuie mes larmes d’un geste lent et mélancolique, comme pour essuyer mon chagrin et ma douleur ... Je m’habille, prends ces horribles béquilles, et sors de cette horrible chambre ...
Pendant le trajet, je ne parle pas. Malgré que l’on soit en juin, j’ai peur de voir un paque de verglas surgir de nulle part ... Mais ma mère s’en fiche. Elle n’essaie pas de me rassurer. Tant que je me tais, elle ne me fait rien. Sinon, elle fait tout son possible pour j’arrête de demander, et de me plaindre... Mais elle ne me comprend pas, et n’essaie pas de partager de bons moments en famille ...
Arrivée devant l’hôpital, je pousse un soupir. Pour rien au monde j’aurais y retourner, mais ce n’est qu’une prise de sang ... Qu’une prise de sang ... Sang ... Sang ... Verglas ... Non, stop. Je ne veux PAS !!

- NON !! Je ne veux pas y aller ... Maman, je t’en supplie ...
- Ma chérie tu vas me suivre, sinon tu seras privé de ... euh ... petit déjeuner en revenant !

Je redoutais cette phrase. Elle la sort toujours. Mais malheureusement, elle ne s’en lasse pas et tient ses promesses. Je renonce toujours, ou presque ... Mais maintenant, j’y suis forcée, je le sais.
J’entre alors dans l’horrible hôpital. Marre. Je suffoque déjà de tout ce blanc ... Un horrible blanc ... De partout... Et encore ses regards ... Le regard d’autres patient fixé par ma jambe qui n’est plus ... Je déteste ça. J’essaie de ne pas y faire attention, mais c’est trop dur. Je baisse alors les yeux, et continue ma marche difficile.
Une infirmière me sourit et me propose une chaise. Je m’y assied ... Elle ne dit rien, mais je sens de la compassion dans son regard. C’est étrange. Ses yeux plongés dans les miens, son silence semble me parler. Quand soudain, j’aperçus la fine aiguille se diriger vers mon bras pour prendre de mon sang ...

- Aïe !

C’est tout ?? C’est finit ? On ne va rien m’enlever à part un peu de sang ? L’infirmière me regarde à nouveau ... Pourquoi ? Me connaît-elle ? Pourquoi ce regard ??? J’ai quelque chose qui cloche ? Soudain, un TILT ... Ma jambe ... Elle me fixe dans les yeux pour ne pas qu’elle regarde ma jambe, c’est tout... Mais pourquoi les gens font-ils une fixation là-dessus ?? Pourquoi ??
Après qu’elle m’est mit le coton sur l’injection, je me lève violemment, prends les béquilles des mains de ma mère et me dirigea le plus vite possible dans le couloir.

- Marre Marre Marre !! Je ...

Ho non ... Pas ces yeux ... Pas lui. C’est le médecin qui m’a opéré. C’est sûr. Je reconnaît ses yeux bleus azur insignifiants et moqueurs ... Je reconnaît sa voix. Cette horrible voix ... pourquoi, pourquoi ...
Soudain, j’entends ma mère qui arrive en courant ...


- Mais qu’est-ce qui t’as pris ??
- Maman, je t’en pis, sortons d’ici ... De cet endroit ... S’il te plait ...
- Bien ... Tu ne veux pas un chocolat ??


Je croise alors son regard. Pour la première fois, je n’aperçois pas d’impatiente mais d’espoir ... Je lui renvoie un sourire de surprise ... M’aime-t-elle vraiment ? Malgré ma jambe ? Malgré mes défauts ?...
Arrivée dans la voiture, je me sens gênée... J’ai fait un cirque pour une prise de sang qui n’a duré qu’une minute, et encore ... Mais j’ai une autre vision de ma mère. Je ne sais pas pourquoi, mais on dirait qu’elle aussi a croisé le regard de cette étrange infirmière ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Feuilles envolantes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Feuilles envolantes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [règles]Parenté avec plusieurs doyen à couronne de feuilles
» [Bloodbowl] Comment remplir les feuilles de match sur La ligue
» feuilles d'équipes
» Feuilles de salace en or !
» BB Manager - feuilles d'équipe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Expériencre :: Partie théorique :: Feuilles volantes-
Sauter vers: