Expériencre

Les artistes travaillent pour passer maître dans un art... le RPG EST un art...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Il était une fois...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Rom'@n!Ak
Co-administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 676
Age : 26
Citation : Usuyami no sekai...
Humeur : Montagnes carolingiennes ( pire que les russes ! up...& dooown... XD)
Powa ? : PP POWA ! allemand powa ! et vacaaaances !
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Mer 2 Mai 2007 - 18:24

Ni sous le mien. T'aurais pas aperçu ma motivation et mon courage-colossal-pour-s'atteler-à-ce-travil-de-Titan ( oui, je sais, il a un nom très long. Commencez pas, hein ? Il a beaucoup souffert pendant son enfance, personne ne voulait jouer avec lui et ), Twix ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lumeinyx.heavenforum.com
Sakka
Privilégiée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 682
Age : 25
Citation : J'ai décidé d'être heureuse parce que c'est bon pour la santé.
Humeur : Je vais très bien, merci et vous? :D
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Ven 4 Mai 2007 - 19:46

Ta motivation et ton courage-colossal-pour-s'atteler-à-ce-travail-de-Titan (vive le copier/coller XD). Hum non... Désolée.
Si je sais: là où tu les as rangés! (la phrase qui tue!!!!!!! ^^).
Mais bon t'inquiètes: j'ai toujours pas retrouvé les miens... Rolling Eyes

_________________


Merci pour le kit ma ptite Cat!^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poffskein
Apprend à tenir sa plume
avatar

Féminin
Nombre de messages : 44
Age : 26
Citation : Peu de bien engendre peu de mal ;o)
Humeur : Kawaii XD
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Sam 5 Mai 2007 - 1:19

La mienne, je l'ai coincé sous un tapis, mais elle a réussi à s'enfuir en courant et je ne la retrouve plus...*pleure à chaudes larmes*

:lol:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rom'@n!Ak
Co-administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 676
Age : 26
Citation : Usuyami no sekai...
Humeur : Montagnes carolingiennes ( pire que les russes ! up...& dooown... XD)
Powa ? : PP POWA ! allemand powa ! et vacaaaances !
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Mar 8 Mai 2007 - 16:27

Faut l'attraper au lasso !

J'l'ai fini et envoyéééé ^_^ le week-end dernier. J'avais les nerfs en pelote après ! Mais au moins c'est fait XD.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lumeinyx.heavenforum.com
yOufY °
Converti à l'expériencrisme fanatique
avatar

Féminin
Nombre de messages : 370
Age : 23
Citation : l'esprit du ventre n'est jamais assouvi.... ( è-é huk huk)
Humeur : entre deux de tension et le pétage de plomb, ça dépend
Powa ? : pastèque powaaaa!!! XD
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Jeu 10 Mai 2007 - 18:21

ça à l'air trop chauuuuuuuuud comme défii >< mais vachement recherché et tentant^^

enfin perso j'aurais jamais le temps ni la motivation pour le faire, alors j'attends vos textes avec impatience!!!!! (tentative pas terrible de motivation...) nan, on va dire: dépêchez-vous ou je vous tue. (c'est déjà mieux, non ??)

bon Ok, je me tais, mais dépêchez-vous ><!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genialissime-stupide.forumactif.org
Sakka
Privilégiée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 682
Age : 25
Citation : J'ai décidé d'être heureuse parce que c'est bon pour la santé.
Humeur : Je vais très bien, merci et vous? :D
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Ven 11 Mai 2007 - 18:22

Rom' je te haiiiiiiiiiiiis (à prendre au second degré surtout! ^^). Chuis toute seule dans ma recherche maintenant! Rolling Eyes
Mais bon vu le post de Youfy, je crois que l'inspi va vite revenir, hein? Parce que je pas envie de finir ma vie à cause d'un défi inachevé... Mais bon, c'est un point de vue personnel... ^^

_________________


Merci pour le kit ma ptite Cat!^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Federµraf'
Co-administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1087
Age : 24
Citation : Tout le monde veut sauver la planète, mais personne ne veut sortir les poubelles...
Humeur : Very good ^^
Powa ? : Graph powa ! Nutella powa ! PP powa ! RP powa ! VACS POWA !!!
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Dim 13 Mai 2007 - 16:16

SVP arrêtez le flood ^^
Je passe une petite annonce : je demande à Nini et à Rom de me renvoyer leurs textes entre les balises [ code] [/ code] parce que je ne vais pas m'amuser à remettre tous les mots en couleur Laughing
Merci ^^

_________________

La mort est un processus rectiligne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://experiencre.virtuaboard.com
Rom'@n!Ak
Co-administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 676
Age : 26
Citation : Usuyami no sekai...
Humeur : Montagnes carolingiennes ( pire que les russes ! up...& dooown... XD)
Powa ? : PP POWA ! allemand powa ! et vacaaaances !
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Mar 15 Mai 2007 - 18:14

Boulette de Cat ! T'as qu'à nous citer Rolling Eyes pas que çà me dérange, j'ai tout copié avec les codes dans un doc word...mais bon...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lumeinyx.heavenforum.com
Federµraf'
Co-administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1087
Age : 24
Citation : Tout le monde veut sauver la planète, mais personne ne veut sortir les poubelles...
Humeur : Very good ^^
Powa ? : Graph powa ! Nutella powa ! PP powa ! RP powa ! VACS POWA !!!
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Mar 15 Mai 2007 - 20:14

Ah oui pas bête Laughing

_________________

La mort est un processus rectiligne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://experiencre.virtuaboard.com
Rom'@n!Ak
Co-administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 676
Age : 26
Citation : Usuyami no sekai...
Humeur : Montagnes carolingiennes ( pire que les russes ! up...& dooown... XD)
Powa ? : PP POWA ! allemand powa ! et vacaaaances !
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Mer 16 Mai 2007 - 19:26

XDDDD
* saute partout *
J'ai pensé à un truc auquel Cat avait pas pensééééé ! Yipiééé
Et OUI, je suis Folle ^^ ( avec une Majuscule c'est mieux )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lumeinyx.heavenforum.com
Federµraf'
Co-administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1087
Age : 24
Citation : Tout le monde veut sauver la planète, mais personne ne veut sortir les poubelles...
Humeur : Very good ^^
Powa ? : Graph powa ! Nutella powa ! PP powa ! RP powa ! VACS POWA !!!
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Mar 29 Mai 2007 - 22:52

J'ai reçu les textes de Rom', Noty-chan et Poffskein ^o^

_________________

La mort est un processus rectiligne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://experiencre.virtuaboard.com
Limonade
Comme un poisson dans l'encre...
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 25
Citation : ¤...Les nuages qui volent, me donnent l\'envie de fuir...¤
Humeur : très très aléatoire... niéhéhé... sadique ? peut être... niéhéhéhé
Powa ? : COUETTES POWWWAAAAA (et Titi dit : J\'ai cru voir un Rhuminet)
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Mer 6 Juin 2007 - 14:17

moi j'ai pas le temps de participer ! désolée Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lejal.zikforum.com
Federµraf'
Co-administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1087
Age : 24
Citation : Tout le monde veut sauver la planète, mais personne ne veut sortir les poubelles...
Humeur : Very good ^^
Powa ? : Graph powa ! Nutella powa ! PP powa ! RP powa ! VACS POWA !!!
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Ven 15 Juin 2007 - 22:44

Quelqu'un souhaite-t-il encore participer ou je peux publier les résultats ?

_________________

La mort est un processus rectiligne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://experiencre.virtuaboard.com
Sàëlia
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 652
Age : 24
Citation : Les jours de l’Homme sont comme un plat de cerises : on les savoure, et puis il n'y en a plus {me^^}
Powa ? : Graph powaa, caramêl powaa, ECRITURE POWAAA !
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Ven 22 Juin 2007 - 21:26

Moi ça m'aurait intéressée mais j'ai pas le temps... puisque ça fait une semaine que tu as posté ce message Catounette, je pense que tu peux publier. Merci !

PS : ze peux faire les trophééées ? Very Happy promis je ferai plus vite que la dernière fois ! XD

_________________
CrҰs


Merchi ma Limonade, j't'adoreuuh ! Et ma Wilinette aussi ^^ boude pas Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gizeh.heavenforum.com
Gwënâdù
Inktoxiqué
avatar

Masculin
Nombre de messages : 273
Age : 23
Citation : Avec ces rideaux, on ne voit plus les nuages...
Humeur : Déprimer, ma soeur se transforme en Américaine!
Powa ? : Powa Cékoica
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Ven 29 Juin 2007 - 14:02

Je crois que je vais participé! J'avais commencé et fais les 3 quart mais j'avais arreter en cour de route, j'essaye de le finir pour se soir!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwënâdù
Inktoxiqué
avatar

Masculin
Nombre de messages : 273
Age : 23
Citation : Avec ces rideaux, on ne voit plus les nuages...
Humeur : Déprimer, ma soeur se transforme en Américaine!
Powa ? : Powa Cékoica
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Dim 1 Juil 2007 - 11:03

Finit!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sàëlia
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 652
Age : 24
Citation : Les jours de l’Homme sont comme un plat de cerises : on les savoure, et puis il n'y en a plus {me^^}
Powa ? : Graph powaa, caramêl powaa, ECRITURE POWAAA !
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Dim 1 Juil 2007 - 11:25

Moi je participerais bien... mais... j'ai pas envie de plus retarder l'envoi des textes ^^

(bon, allez, je le commence, et si tu l'as pas ce soir dernier délai, publie sans moi Wink c'est que j'aurai pas eu l'inspi TT...)

EDIT : nan, finalement j'aurai pas le temps... vas-y, tu peux publier les textes.

(en gros, un post pour ne rien dire XDD)

_________________
CrҰs


Merchi ma Limonade, j't'adoreuuh ! Et ma Wilinette aussi ^^ boude pas Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gizeh.heavenforum.com
[Not] LiGhT
Comme un poisson dans l'encre...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 112
Age : 26
Citation : " Kon-Kon! " { Dai-su-kiii }
Humeur : Amadare wa chi no shizuku to natte hoho wo tsutai ochiru
Powa ? : Dramaaaaas *ç*
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Mer 11 Juil 2007 - 17:52

On pourrait peut être annoncer les résultats nan? ^.^
Enfin moi je dis ça je dis rien ><

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://priest.forumactif.fr
Rom'@n!Ak
Co-administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 676
Age : 26
Citation : Usuyami no sekai...
Humeur : Montagnes carolingiennes ( pire que les russes ! up...& dooown... XD)
Powa ? : PP POWA ! allemand powa ! et vacaaaances !
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Jeu 12 Juil 2007 - 17:30

Noty-chaaaaan ! Ca faisait longtemps ! Minou Corazon

Miss Feder' est en colo, elle revient ce week-end. Un ptit peu de patience donc ^^.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lumeinyx.heavenforum.com
Federµraf'
Co-administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1087
Age : 24
Citation : Tout le monde veut sauver la planète, mais personne ne veut sortir les poubelles...
Humeur : Very good ^^
Powa ? : Graph powa ! Nutella powa ! PP powa ! RP powa ! VACS POWA !!!
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Dim 29 Juil 2007 - 23:32

Wala les résultats !

__________
LES TEXTES
__________


    -- [Not]LiGhT --


Néo caressa le livre du bout des doigts. La reliure de cuire le fit frissoner sans qu'il sache vraiment pourquoi. Sans doute était-ce dû à l'aura impressionnante que le livre dégageait,mélange parfait de féerie et de magie refoulée dans des milliers de mots,des milliards de lettres écrites à l'encre noire et éternelle.
Il n'y avait pas d'illustration,mais les images merveilleuses des fées et des lutins venaient d'elles-mêmes se superposées sur la couverture noire et abîmée du livre,laissant à l'imagination du lecteur le plaisir seule de sa liberté et incitant l'inspiration à venir se poser en une pluie colorée sur les pages jaunies.
Néo fixait le livre comme si c'était un trésor oublié. Un de ces trésors que les pirates convoitaient tant. Il aimait les pirates,depuis tout petit. Une fois il avait même dérobé la boite à bijoux de sa mère,ayant imaginé que c'était un fabuleux coffre rempli de pièces d'or et de diamants. Et devant ce livre poussiéreux,à nouveau il s'imagina détenteur d'un trésor unique et merveilleux,dont lui seul aurait la clé de son ouverture.
Lentement,et avec une fébrilité presque enfantine,Néo posa délicatement son doigt sur les pages froissées du bord de la reliure et ouvrit le livre. Il tomba sur la première page,qui était vierge,et en tourna deux autres avant de découvrir le titre : Le petit homme au livre magique & autres contes extraordinaires,écrit à l'encre noire dans un style gothique et ancien qui ne faisait qu'accentué l'aspect magique et mystérieux du livre.
Le jeune garçon resta quelques secondes à contempler ces mots. Ses petits doigts d'enfant de 10 ans qu'il était se crispèrent un peu plus sur la reliure de cuire,comme s'il savait intérieurement que ce pouvait être lui,à l'instant même où il tournait les premières pages,qui détenait le livre magique. Son coeur se mit à battre plus vite et plus fort dans sa poitrine. Et comme pour accompagner ses battements frénétiques,quelques pages froissées se mirent à danser doucement dans ses mains.
Néo releva la tête et remarqua qu'il avait laissé la fenêtre ouverte,laissant le vent s'infiltrer dans la pièce et ébouriffer doucement le papier jaunie du livre. Il se détendit lentement,cala son bien contre sa poitrine et s'absorba à nouveau dans sa lecture concentrée.
Ce qu'il lisait lui semblait aussi magique que s'il vivait véritablement l'histoire,et il se surprit à penser de nouveau que c'était lui,et lui seul,le petit homme du livre. Sa joie n'en fut que plus grande,et il tourna une autre page,totalement transporté dans l'univers merveilleux et fantastique qui s'offrait à lui.
Au bout d'un certain temps,le petit garçon releva la tête,des étoiles plein les yeux. Il contempla rêveusement le ciel qui se découpait à travers sa fenêtre ouverte et sourit dans le vide,repensant soudainement à un passage qu'il avait particulièrement apprécié. Le petit homme s'était fait volé le livre magique et devait essayer de trouver le coupable,mais aussi et surtout de reprendre son bien. L'action durait au moins 20 pages,tant les descriptions étaient nombreuses et précises. C'était d'ailleurs pour ça que Néo aimait cette partie de l'histoire ; tout le suspens était admirablement bien tenu et dans le même temps chaque détail était parfaitement mis en valeur.
Un oiseau entama son chant,quelque part au dehors. Le garçon se leva,déposa doucement le livre sur sa moquette et s'approcha du rebord de sa fenêtre,où il s'accouda tanquillement.
Pas un nuage,pas une once de vent. Juste ce soleil,si agréable,qui baignait de sa chaleur le visage de Néo. Celui-ci ferma les yeux,se laissa emporter par cet instant de doux plaisir si rare,bercé par le chant lointain de l'oiseau. Il entendait sans vraiment écouter,perdu dans des pensées encore saturées d'images et de couleurs merveilleuses,où le fantastique venait doucement cotoyer la réalité,pour l'envelopper tout à fait et ne faire plus qu'un monde,magique.
Les yeux du garçons restaient clos. Il perçevait tout ; les bruits de son jardin,les odeurs des fleurs bien entretenuent,le grondement lointain des voitures,et tout lui apparaissait comme futile,dérisoire,indifférent. Il repensait à l'histoire,à son histoire,à ce genre de contes qui vous entraine au-delà du réel,au-delà de l'imagination. Et il se demanda si le petit homme allait retrouvé son livre,si il allait capturé le voleur,si cette enquête serait résolue,s'il allait y avoir d'autres rebondissements. Néo ouvrit les yeux,serein,heureux. Serein comme une grande personne qui n'a plus de problèmes,plus de fardeaux sur les épaules,et heureux comme un gosse le jour de Noël,lorsqu'au matin il voit tous les cadeaux qui l'attendent au pied du sapin vert.
Tout ce qu'on pourrait lui dire sur cette univers irréel,qu'il n'existe pas,que c'est imaginaire,tout cela,il ne le croirait plus. Il voulait garder en lui cette croyance,cette espérance enfantine et pourtant si magique,si délivrante,qui lui faisait mieux supporter cette fatalité de vivre dans un monde aussi normal. Il lisait,et c'était en lisant qu'il pouvait imaginer,espérer,vivre. Le livre en lui même était pour lui aussi fantastique que son histoire. Il savait que tout cela n'exisait pas,il le savait mais il gardait,au fond de lui,ce bout de petite enfance qui lui murmurrait le contraire. Pourquoi les dragons et les fées n'existeraient-ils pas? Néo ne comprenait pas,mais d'un autre côté,il ne voulait plus comprendre. Cela le rendait triste. Il savait,quelque part en lui même,qu'il devenait malgré lui une grande personne,qu'un jour il serait obligé de ne plus croire à ces histoires extraordinaires qui le faisait tant rêver.
L'air était plus frais,maintenant,et le garçon avait mal au dos à force d'être penché ainsi sur le rebord dur et froid de sa fenêtre. Il voulait lire à nouveau. Etre aux côtés du petit homme au livre magique,pour ne plus penser à toutes ces choses douloureuses qu'il ne comprenait pas. Quitter la troublante réalité pour se plonger tête la première dans l'univers fantastique et rassurant où il se sentait si bien. Savoir si son héro était à nouveau en possession de son bien,et retrouvé le sien.
Néo se redressa,ferma sa fenêtre. Il regarda lentement sa chambre,ses objets,son lit,sa moquette,son livre. Un voile blanc sembla passer devant ses yeux au moment où il voyait sa moquette grise,nue,à l'endroit où aurait dù se trouver un objet rectangulaire,ancien,poussérieux,magique. Il n'arrivait pas à y croire,pourtant c'était bien vrai : le livre avait disparu.

    -- Poffskein --


Il y avait des jours où Néo n’était pas particulièrement heureux. C’était le cas aujourd’hui, il s’était dit que pour une fois, il ne gâcherait pas son anniversaire avec de telles histoires, mais il ne pouvait pas faire autrement : Il en avait marre. Cela faisait une année entière que sa petite sœur était à l’hôpital, il avait donc choisit de lire des contes de fées pour s’évader dans un monde où les humains n’étaient pas des êtres cruels et où il faisait toujours bon vivre. Elle souffrait beaucoup, sa sœur, et il ne se le pardonnerait jamais si elle venait à mourir. Elle était si belle, si douce. Néo entra dans sa grande chambre aux murs sombres et s’installa confortablement dans un fauteuil. Il s’imagina sa petite sœur, assise à côté de lui, les yeux brillants d’excitation en écoutant l’histoire palpitante que son grand frère voulait lui lire. Dans de doux rêves, il s’engagea et toutes ses pensées furent bientôt fixées sur le bouquin. Des larmes de désespoir coulaient sur ses joues roses et son nez retroussé était presque caché entièrement par la couverture qu’il avait posée sur son ventre. Il s’emmitoufla, bien au chaud. Elle revenait toujours dans ses pensées, sa petite sœur. Il n’arrivait pas à se concentrer. Alors que Dragonelle, le personnage principal du livre, pleurait de la perte d’un être cher, Néo essuya ses larmes et prit une gorgée d’un verre de jus. C’était son double, Elicia était son double. S’il avait pu, le jeune garçon s’aurait noyé dans cet étang orange. Peut-être serait-t-il moins malheureux? Peut-être oublierait-t-il son nom? Non, il ne pouvait pas oublier ce doux son qui sortait de sa bouche lorsqu’il prononçait le nom d’Elicia, elle, son double... Néo était perdu dans ses pensées, et il devait faire un effort considérable pour retrouver le fil de l’histoire. Son esprit arriva très vite à la bonne ligne, celle qu’il avait perdu. Puis, il la perdit de nouveau… Le chemin qui menait à la guérison était long et difficile, mais elle y arriverait. Ce livre était assez épais, Néo ne savait pas s’il réussirait à le lire, ne serais-ce que la moitié des fines pages de papier blanc. Je le finirai sûrement une autre fois, pensa-t-il. C’était trop difficile pour le gamin d’arriver à bout de ces quelques 200 pages de texte! En tout cas, il passa un bonne partie de la nuit à bouquiner, songeant à sa sœur et à ses très peu nombreux amis. Il aurait pu se remettre à pleurer, mais il n’en avait plus la force. Il était épuisé, c’était tellement difficile de continuer à lire, ses yeux se fermaient tout seul. La lune était belle, elle flottait tranquillement dans l’étendue bleue du ciel. Y avait-t-il des étoiles? Non, pas ce soir. Arriverait-t-il à oublier? Non, pas ce soir

_________________

La mort est un processus rectiligne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://experiencre.virtuaboard.com
Federµraf'
Co-administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1087
Age : 24
Citation : Tout le monde veut sauver la planète, mais personne ne veut sortir les poubelles...
Humeur : Very good ^^
Powa ? : Graph powa ! Nutella powa ! PP powa ! RP powa ! VACS POWA !!!
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Dim 29 Juil 2007 - 23:35

    -- Rom'@n!Ak --


Ding, ding, ding, ding, ding, ding, ding, ding, ding, ding, ding, diiing…
Minuit pile.
L’écho du dernier tintement de l’horloge ancienne, en équilibre dans la niche du couloir, avait à peine finit de retentir que déjà Néo se redressait dans son lit, les yeux brillants dans l’obscurité. Il avait attendu. Le cœur battant, les ongles s’enfonçant dans la paume, recroquevillé en fœtus sous la couverture…
Minuit, l’heure du crime. Minuit l’heure des rêves, l’heure des mots qui se décollent du papier pour s’étirer de leur trop long sommeil…
Minuit l’heure mystérieuse, Minuit était enfin venue.
Une fois parvenu à cette constatation, il sentit un frisson d’excitation courir dans tout son corps tandis qu’il amenait le lourd volume enluminé sur ses genoux. Il ne l’ouvrit pas tout de suite, suivant d’abord du bout des doigts les lignes en relief qui se croisaient et se séparaient selon un motif complexe, imitant les circonvolutions des lettres mystérieuses d’un pays inconnu…
Un lointain bruit s’apparentant à un ronflement lui fit suspendre son geste, mais il se tranquillisa vite. D’une pichenette, il chassa de son lit un couvert orphelin ( il avait dû le piquer dans la cuisine pour grignoter, l’autre jour, mais où diable était la fourchette ? ) qui lui rentrait dans la plante du pied, frictionna ses orteils transis. Il n’aimait pas qu’une chose aussi bassement matérielle que des pieds froids le tire de ses lectures, mais puisque ses chaussettes étaient dieu sait où, il n’y avait probablement rien à faire. Tant qu’il ne prenait pas son courage à deux mains pour partir à la chasse aux chaussettes sous son lit…
Non, l’idée était hautement improbable.
Néo alluma sa lampe de chevet, et se trémoussa jusqu’à ce que son derrière ait trouvé une place confortable dans la couverture roulée en boule, en prenant soin de ne pas s’asseoir sur l’hypothétique fourchette ( si elle était bien là ). Et, avant de commencer enfin à lire, il savoura quelques secondes le plaisir de l’attente. Des fois, lorsqu’il s’agissait d’histoires interrompues en plein milieu, il plongeait tête baissée entre les lignes et ne refaisait pas surface avant d’avoir satisfait sa curiosité. Sa curiosité…source inépuisable de problèmes. Il se souvint brusquement d’une vielle histoire, quand, ayant entendu dire que sa tante portait une perruque, il avait tenté de la lui arracher devant toute la famille réunie. Les cheveux étant vrais et bien attachés à la peau du crâne, elle avait hurlé à lui en exploser les tympans. Autant pour les mauvaises langues, sans doute…
Et c’était cette curiosité dévorante qu’il retrouvait, encore décuplée, lorsqu’il lisait. Souvent, sa mère venait l’enguirlander lorsqu’elle voyait la lumière de sa chambre encore allumée à onze heures sonnées. Mais elle était toujours attendrie par la soif de lecture de l’enfant, d’une effrayante rareté depuis l’arrivée de la télévision dans les foyers. Enfin…
D’un hochement de tête, Néo se ramena à la réalité. Bien beau, les souvenirs, mais il n’avait pas attendu minuit la mystérieuse pour le simple plaisir d’un saut dans le passé…il reporta son attention sur le livre de contes.
De nouveau, sa main glissa sur la surface irrégulière de la couverture, s’arrêta sur son image préférée, qui était au centre. Il en avait entamé l’histoire la veille…celle de l’homme aux milles visages. Il ne saurait dire pourquoi l’illustration lui correspondant l’attirait autant…il y avait quelque chose, un message caché dans ce visage masqué, et Néo était fermement décidé à le déchiffrer…
Tout en s’immergeant du contact de la couverture, il rêvait déjà à moitié de ce qu’il allait lire, son imagination bondissant en avant pour vivre la même destinée que son héros, lorsque celle-ci se déroulerait devant ses yeux.

D’un sursaut, il se ramena encore une fois à la réalité. Décidément, son esprit divaguait, et si il continuait il y serait encore au point du jour, chose qu’il valait mieux éviter.
Enfin, il ouvrit précautionneusement le livre et s’y plongea la tête la première, prit dès le premier instant par l’histoire, happé par la tempête de formes et de couleurs où seule la mince route tracée par la plume de l’auteur, les mots alignés en rang d’oignons, empêchait de se perdre…et il adorait çà. Comme chaque fois, sa respiration commença par devenir saccadée, montant vers un crescendo jusqu’à reproduire point par point le bruit d’une locomotive à vapeur. Ce qui était écrit dans le livre de contes faisait à Néo l’effet que la drogue a sur d’autres... d’autant plus intense vu son jeune âge. Le talent de profiter d’une histoire sans pratiquer une identification totale avec son héros, il ne le possédait pas encore, et son premier livre lu seul était le centre de son existence. Un jour à marquer d’une pierre blanche, et il serait capable d’en réciter chaque mot par cœur.
Ce fut peu de temps après , lorsque l’unique coup argentin de l’horloge sonna le quart, que Néo s’immergea dans la phase suivante de sa lecture. Et ce fut comme si la respiration désordonnée n’avait été qu’un échauffement, car la fascination démesurée qui scintillait dans ses yeux était bien plus effrayante : un ruisseau invisible de compréhension coulait entre eux et les mots, glacé d’un trop-plein d’émotions partagées, et qu’il semblait impossible d’intensifier encore, de peur qu’il ne vole en éclats…
Il suffisait d'y croire : il resta intact.Pendant des instants qui auraient aussi bien put être des heures, tant toute notion de temps était bouleversée, il enfla même encore jusqu’à atteindre un paroxysme d’hypnose. Le visage de l’enfant était luisant de sueur et son front rouge comme si il était resté trop longtemps au soleil lors d’un jour de canicule.
Oui, le deuxième mouvement des lectures de Néo était sans doute le plus effrayant, et si elle l’y avait trouvé une fois au lever du jour, sa mère aurait sans doute révisé son opinion sur la vertu des livres et la dangerosité de la télévision qu’il utilisait sans vergogne pour voler du temps de lecture sur celui des devoirs, du sommeil ou des repas…
Le garçon exécuta un battement de cils au ralenti, comme si simple geste lui demandait un effort titanesque.
Oui, elle aurait revu son opinion pour l’inverse...

Ainsi pensait vaguement Néo, dans le petit coin encore rationnel de son esprit qui rapetissait de seconde en seconde. Mais se força-t-il pour autant à s’arracher aux pages hypnotiques ? Il ne pensait pas que ce soit en son pouvoir, ni même en son droit de prendre le dessus sur sa lecture. Cette idée paraîtrait sûrement étrange à d’autres, et pourtant sa véracité était évidente pour Néo : pour lui, la lecture n’était pas un loisir. Même le mot ‘passion’, dans toute sa puissance, lui apparaissait trop faible pour la définir…il suffisait de voir son visage pour le comprendre. Qu’il soit un gentil garçon, rieur, un peu naïf en temps normal…certes. Mais une fois plongé dans la drogue de la lecture, il ne souhaitait, ne désirait rien d’autre que de s’y noyer tout entier, et tout le reste devenait ridiculement secondaire à ses yeux.
Il n’en parlait pas. Il avait essayé, une fois, de le dire à sa mère, de partager avec elle cette exaltation un peu effrayée, mais elle avait seulement sourit gentiment. N’avait pas compris. Ses amis comprendraient peut-être eux, et si c’était le cas, il savait qu’il devrait payer pour ses confidences. Payer…paye, paya, payait…papaye ? La langue française était étrange. Qu’un fruit exotique puisse être associé à ce verbe si froidement, si métalliquement humain…
Le fardeau de cette obsession dévorante était lourd, trop lourd à porter pour un enfant. Il y aurait un prix à payer, au bout...
Ces deux phrases filèrent dans son esprit échauffé comme des étoiles filantes d’écume, puis disparurent, ensevelies sous l’assaut de la fiction. Il en eut à peine conscience.
Rencontra-t-il finalement cette fourchette traître à travers les draps ? Il n’aurait su le dire, car la lecture agissait sur lui comme une puissante anesthésie : il ne sentait pas ses doigts tourner les pages, et si une personne était entrée, il ne s’en serait pas rendu compte. De toute façon, qui entrerait dans sa chambre à une heure du matin ?
Sa mère…
Il ne fallait surtout pas lui offrir la possibilité de culbuter ses avis sur la télévision et la lecture.
Lorsque cette idée assez rationnelle germa parmi ses pensées, Néo s’était déjà un peu calmé : la sueur avait séché sur son front, et il respirait régulièrement. Avec un peu de mauvaise foi, on pouvait même voir la sympathique et innocente image d’un enfant en train de lire, mais il fallait dans ce cas faire exception de ses yeux rougis, ni par les larme, ni par le chlore, mais bel et bien par la trop longue lecture. Et ne pas les voir se révélait difficile, même dans la lumière diffuse crée par l’agonie de l’ampoule de sa lampe… Un observateur curieux aurait aussi put devenir anxieux en notant la fébrilité avec laquelle il tournait les pages, bien que le paroxysme de l’excitation soit maintenant derrière lui.

[je le poste en deux fois, l'est trop long ><]

_________________

La mort est un processus rectiligne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://experiencre.virtuaboard.com
Federµraf'
Co-administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1087
Age : 24
Citation : Tout le monde veut sauver la planète, mais personne ne veut sortir les poubelles...
Humeur : Very good ^^
Powa ? : Graph powa ! Nutella powa ! PP powa ! RP powa ! VACS POWA !!!
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Dim 29 Juil 2007 - 23:35

Oui, il était vraiment dans son intérêt que sa mère, son père ou même un ami bien intentionné de le surprennent jamais pendant une de ses lectures, car il sentait que cela entraînerait une visite chez le psychologue. Il s’entraînait au calme, parfois, mais sans résultat, son visage ne semblait pas être capable de se départir de sa mobilité. Qu’il ressente de la haine , de la colère, ou soit au contraire serein, ses interlocuteurs étaient toujours parfaitement fixés, car ses lectures avaient amplifiées ses expressions dans leurs extrêmes, telles qu’on les trouvait dans les romans et les contes...
Lorsque l’horloge se manifesta de nouveau à petits coups clairs, il ne put trouver la volonté de retourner le livre de contes afin de pouvoir se concentrer et écouter combien d’heures de sommeil il lui restait avant le lever du soleil ; son attention était encore totalement monopolisée par sa lecture.
Qu’en serait-il lorsqu’il devrait parler d’amour à une femme, mais une femme de chair et de sang ( car il supposait que çà lui arriverait un jour ou l’autre, lorsqu’il serait adulte, dans un futur qu’il ne pouvait pas même apercevoir à l’horizon ) ? Si il affichait cet air de passion transcendée décrit dans les histoires, ne s’enfuirait-elle pas en courant ? Et lui, comment donner le change et jouer l’indifférence, au cas où elle le rejetterait ? Il savait qu’un homme était tenu de rester digne et de ne pas montrer sa douleur, mais le comment de la chose le laissait perplexe. Pourtant, de nombreuses personnes qu’il connaissait ( ou plutôt que connaissaient ses parents ou sa grande sœur Nora, qui en parlaient le soir à table ) avaient déjà subi de ses échecs amoureux ( ou ‘râteaux’, vulgarisation qu’il n’appréciait guère ), et n’en étaient pas morts.
« Il ont fait avec… » avait tenté de lui expliqué Nora, et son esprit imprégné de contes en profondeur avait aussitôt traduit au passé simple : ‘Ils firent avec.’ Cela sonnait tellement mieux…
En bref, les amours à sens unique faisaient partie de la vie, ses proches en étaient la preuve vivante, et c’était cela aussi qui le laissait perplexe. Car il pouvait réciter de tête des dizaines d’histoires d’amour de contes et de romans qui étaient si totales que la réciprocité allait de soi…
Petit à petit, le visage de Néo exprimait de nouveau une certaine sérénité, et l’affection touchante qui le liait aux livres retrouvait son innocence - la seule chose que voyaient les adultes, dans leur naïveté

Mais ce ne fut qu’à la fin de la nuit que sa respiration fut redevenue aussi lente et tranquille qu’elle est censée l’être dans la première phase de sommeil. Que la partie cachée de sa vie ( celle du lecteur passionné ) redevint totalement invisible à un œil extérieur indiscret…
Un souvenir, lointain, comme une bulle de savon légère voletant dans son esprit : en relisant une fois de plus cette histoire mondialement connue qu’était le Petit Poucet, il avait failli être percé à jour. Par Nora, qui était devenue, l’espace d’un instant de suspicion, sa pire ennemie. Avec l’indiscrétion qui était la sienne, elle avait ouvert sa porte sans frapper, et l’avait surprit en pleine crise d’identification passionnée. A tel point qu’il avait été incapable de même tenter de donner le change…
En une seule explication maladroite, il aurait put tout gâcher. Nora comprit-elle ce à quoi elle assistait ? Mystère et boule de gomme, car la famille s’empressa de conclure à une grippe et de le coller dans son lit avec trois tonnes de comprimés, le laissant frissonner en repensant à la tragédie qu’il n’avait évité que d’un cheveu.
L’histoire était presque terminée. Avant que ses yeux ne volent par-dessus les dernières lignes, Néo eut cet automatisme étrange de lever la tête pour admirer la collection de livres qu’il possédait, tous alignés avec vénération sur une étagère. Il avait l’intime conviction que les ouvrages lui retournaient alors son regard, mille et un visages de la fiction qu’ils étaient
Pour échanger, dans un nouveau ruisseau de compréhension invisible, la promesse muette de retrouvailles prochains ? Mystère, encore et toujours…
Mais le conte n’était pas encore totalement terminé, et les yeux du garçon retournèrent prestement se fixer sur l’endroit de la page où il avait perdu le fil des mots. Plus que deux phrases…plus qu’une…un mot…
Dès que le point final se fut gravé dans ses pupilles comme un projectile enflammé, à la fois douleur insupportable, déception profonde et paradoxal soulagement, Néo s’effondra comme une masse, la joue sur le livre encore ouvert qui valait mieux que n’importe quel oreiller. D’une main gourde, il réussit tout juste à tirer au-dessus de son corps roulé en boule sa couette…et il dormait déjà profondément.
Sa mère, qui s’était levée en pleine nuit pour satisfaire un besoin bassement humain, eut un sourire attendri en découvrant, par la porte entrebâillée, son fils qui dormait à poings fermés.
Quoi de plus innocent qu’un enfant endormi ?
Dans le brouillard du rêve confus où il s’empêtrait, les sourcils froncés, Néo tentait désespérément, parmi la masse des caractères de tous les personnages de contes, de retrouver le sien.

_________________

La mort est un processus rectiligne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://experiencre.virtuaboard.com
Federµraf'
Co-administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1087
Age : 24
Citation : Tout le monde veut sauver la planète, mais personne ne veut sortir les poubelles...
Humeur : Very good ^^
Powa ? : Graph powa ! Nutella powa ! PP powa ! RP powa ! VACS POWA !!!
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Dim 29 Juil 2007 - 23:46

_____________
LES RESULTATS
_____________


3ème place : Poffskein
J'ai bien aimé ton texte, quoiqu'un peu court, car il a une note mélancolique et poétique, notamment dans la répétition de la fin =).
Je regrette cependant que le conte raconté à travers le texte n'ait pas de rapport direct avec celui-ci.
Voici ton trophée Very Happy




2ème place :
[Not]LiGhT
Très bonne idée que de faire basculer l'histoire dans la réalité, même si j'avoue que je m'attendais à recevoir un texte de ce style Wink
Il est bien écrit, je n'ai pas de reproche particulier à faire, mis à part quelques fautes (d'inattention je suppose).
Je te décerne donc ton trophée ^^



1ère place :... Rom' !
Ton texte était le plus long, mais aussi celui que j'ai préféré. Chaque émotion du personnage est décrite avec minutie et je pense que chacun peut se retrouver un peu dans ce lecteur effrené des heures tardives de la nuit, dévorant les livres avec fièvre.
Dans le conte qu'on découvre ensuite, il y a une note philosophique qui m'a beaucoup plu et qui fait vraiment réfléchir. Rien à dire sinon BRAVO.
Et voilà pour toi =p


_________________

La mort est un processus rectiligne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://experiencre.virtuaboard.com
Sàëlia
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 652
Age : 24
Citation : Les jours de l’Homme sont comme un plat de cerises : on les savoure, et puis il n'y en a plus {me^^}
Powa ? : Graph powaa, caramêl powaa, ECRITURE POWAAA !
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Lun 30 Juil 2007 - 13:13

Bravo à toutes ! Le texte de Rom est effectivement super, j'avoue ne pas encore avoir lu les deux autres (petits frères oblige >< ^^)

Bravo à toutes les participantes ! Ce défi n'était pas facile, et à ce que je vois vous avez toutes eu des idées originales. Félicitations ! Minou

_________________
CrҰs


Merchi ma Limonade, j't'adoreuuh ! Et ma Wilinette aussi ^^ boude pas Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gizeh.heavenforum.com
Federµraf'
Co-administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1087
Age : 24
Citation : Tout le monde veut sauver la planète, mais personne ne veut sortir les poubelles...
Humeur : Very good ^^
Powa ? : Graph powa ! Nutella powa ! PP powa ! RP powa ! VACS POWA !!!
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Il était une fois...   Lun 30 Juil 2007 - 19:08

Bon, vu les très nombreuses réactions que suscitent les résultats...
Quelqu'un veut encore dire quelque chose ou je déplace ? =p

_________________

La mort est un processus rectiligne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://experiencre.virtuaboard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il était une fois...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il était une fois...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» il était une fois 1720
» [MU] Il était une fois en Amérique [DVDRIP]
» Il était une fois... un homme-lézard
» Il était une fois un gars qui faisait un Nuz'...
» [JEU] Il était une fois....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Expériencre :: Partie Pratique :: Défis :: Défis terminés-
Sauter vers: